La 5ème vague : une invasion d’extraterrestres et de clichés, en DVD

La-5eme-vague-Photo-500x334La 5ème vague : une invasion d’extraterrestres et de clichés en DVD.

Adapté du roman éponyme de Rick Yancey, La 5ème vague est un film de science-fiction américain réalisé par Jonathan « J » Blakeson.

A l’occasion de sa sortie DVD et VOD, Sony a mis les petits plats dans les grands, fans et journalistes étaient invités à (re)découvrir le film au Grand Rex. Désormais, vous pouvez vous aussi le voir sur tous vos écrans.
Cassie Sullivan est une adolescente américaine normale jusqu’au jour où les extraterrestres envahissent le monde. Les « Autres », c’est le nom de ces envahisseurs. Ils ont pour projet de débarrasser la Terre de ses humains pour se l’approprier.
Pour cela, ils ont tout planifié en cinq vagues. D’abord, ils suppriment toute source d’électricité. S’en suit des tsunamis gigantesques et destructeurs et une épidémie mondiale qui va décimer la population. Pour la quatrième vague, ces mystérieux envahisseurs descendent sur Terre et traquent les survivants. La dernière vague … personne ne sait en quoi elle consiste, et pourtant, les derniers hommes sur Terre sont en train de la vivre.
Cassie perd ses deux parents dans les premières vagues, il ne lui reste que son petit frère, Sammie. Elle lui avait promis d’être auprès de lui pour le protéger mais ils ont été séparés. Elle n’aura alors qu’une obsession : le retrouver. Armé de courage et d’un pistolet, elle va parcourir 143 km pour récupérer ce qui lui reste de famille. Mais les « Autres » ont débarqué sur Terre sous forme humaine. Alors, chaque homme qu’elle rencontre peut être son allié comme son futur assassin. Elle ne peut plus faire confiance à personne … Le chemin sera long.

Dans la lignée d’Hunger Games, de Divergente et de Labyrinthe, ce film veut conquérir un public d’adolescents qui se rêvent en sauveur-aventurier. La recette : mettre en scène une troupe de presque-adultes héroïques qui sauve le monde. Dans la salle du Grand Rex, collégien(ne)s et lycéen(ne)s formaient effectivement le gros des spectateurs. Un nombre important payait d’ailleurs pour la deuxième fois leur « chance » de revoir ce film en salle. Il n’est pourtant pas certain que ce film mérite un deuxième visionnage.
Le scénario a du potentiel : de l’aventure, de l’amour, des déchirures … pas franchement original mais très entrainant. Sur papier. Car à l’écran, pratiquement chaque séquence se transforme en cliché. Séduite, Cassie se mord légèrement sa lèvre inférieure et Evan tombe amoureux d’elle « au premier regard ». Les incongruités et les heureux hasards s’accumulent également. Pour ne pas mourir, le timing est important. Il semble que nos héros l’aient dans le sang ! Enfin les dialogues sont trop prévisibles, je devinais les répliques sans avoir vu le film.
Chloé Grace Moretz, qui interprète Cassie est une bonne actrice mais ce film ne lui permet pas de déployer tous ses talents. Bien sûr on ne s’ennuie pas mais la magie ne prend pas. Les rires qui fusent dans la salle avant une scène dramatique ou romantique en sont la meilleure illustration. Le film ne serait pas pris au sérieux ?

SYNOPSIS ET INFOS

5EME VAGUE DVD 3D DEFQuatre vagues d’attaques, chacune plus mortelle que la précédente, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrifiée, se méfiant de tout, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son jeune frère. Alors qu’elle se prépare à affronter la cinquième vague, aussi inévitable que fatale, elle va faire équipe avec un jeune homme qui pourrait bien représenter son dernier espoir – si toutefois elle peut lui faire confiance…

Date de sortie vidéo : le 1er juin 2016
Durée : 01h48
Réalisateur : J Blakeson
Avec : Chloë Grace Moretz, Nick Robinson, Alex Roe, Liev Schreiber, Ron Livingston
Prix unitaire: 17,99 € le DVD / 17,99 € le Blu Ray
Acheter sur Amazon

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Olivia Bugault
Fraîchement débarquée sur Publik'art en cette année 2016, Olivia goûte bien trop la littérature, le cinéma et le théâtre ... bref la culture ! pour ne pas s'en mêler par la plume. Ainsi elle vous livre ses analyses sans oublier au passage de saluer bien bas chaque artiste que la critique soit bonne ou mauvaise.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here