[BD] Adivasis meurtris : le drame d’un peuple sacrifié dans l’Inde moderne

Adivasis meurtris
Adivasis meurtris, BD d’Eddy Simon et Matthieu Bertod, La Boite à Bulles

Adivasis meurtris pointe le drame d’un peuple sacrifié sur l’autel du capitalisme dans l’Inde moderne

Adivasis meurtris revient sur le drame silencieux vécu par un peuple du centre de l’Inde. Spoliés, massacrés, ignorés, les adivasis sont les laissés pour compte du développement économique fulgurant de l’Inde moderne. Face aux milliards récoltés par les grandes multinationales via l’exploitation de leurs sols riches en métaux, le sort d’un peuple de chasseurs/cueilleurs ne pèse pas bien lourd…

Si la communauté internationale ignore autant que le 2e pays le plus peuplé du monde le destin d’une centaine de millions d’individus démunis et laissés sur le bord de la route, rien ne permet d’en savoir plus dans les médias occidentaux. Eddy Simon a enquêté sur place pour connaitre l’exacte situation politique et en sortir un récit triste comme la nuit. Pris entre le marteau et l’enclume, chassés par des milices gouvernementales et des groupes rebelles, les adivasis n’ont que la fuite pour survivre.

Une BD placée sous le signe d’Amnesty International

Le sujet est suffisamment révoltant pour avoir attiré l’attention d’Amnesty International. Les dessins de Matthieu Berthod utilisent le noir et blanc pour suivre un récit qui enchaine les avanies. Si le passé voyait ce peuple vivre chichement mais normalement en plein milieu de la nature, le présent n’est qu’une lente agonie pour un peuple que la logique capitaliste préfère balayer plutôt que de prendre en charge. Quand des individus n’ont rien à proposer pour perdurer économiquement, ils n’existent simplement plus.

Cette BD est un vrai cri d’alarme. Un avertissement pour tous ceux que la logique capitaliste sans scrupules répugne.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

Peuple indigène pacifique et quasi-autarcique, les Adivasis seraient, selon un recencement en 2010, au nombre de 100 millionsUn chiffre aléatoire et décroissant car le sort de cette population reste mal connu. En effet ses conditions de vie deviennent de plus en plus catastrophique et son avenir, alarmantSpoliés par l’État qui exploite et pille les richesses naturelles de leurs terres, menacés d’expulsion par la déforestation intensive et les industries de minerais, massacrés par l’armée indienne car amalgamés aux révolutionnaires « naxalistes », les Adivasis se retrouvent dans une situation désespérée qui n’émeut pourtant ni leurs compatriotes, ni l’opinion publique mondiale.  

Considéré comme une « sous-caste », le peuple des Adivasis n’a pas voix au chapitre et disparaît en silence, oublié des médias et écrasé par les vagues de la mondialisation d’un pays en plein essor.
Eddy Simon (qui a enquêté sur place) et Matthieu Berthod dévoilent ici leur calvaire et analysent avec recul et minutie la descente aux enfers d’une population abusée.

Date de parution : Aout 2016
Scénariste(s) : Eddy Simon
Dessinateur(s) : Matthieu Berthod
Genre : Drame
Editeur : La Boite à Bulles
Prix : 16 € (88 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here