La danse à l’honneur durant le Festival À Corps à Poitiers

Festival À Corps, du 7 au 14 avril 2017, Poitiers, Théâtre Auditorium

Rendez-vous incontournable des amateurs de danse contemporaine, le festival À Corps réunit cette année quelques-unes des têtes d’affiches les plus plébiscitées. Durant près d’une semaine, spectacles professionnels, créations amateurs et manifestations incongrues se succèdent, faisant ainsi du théâtre de Poitiers un lieu d’ébullition créative. Pas question toutefois de distinguer les pros des amateurs : tout se mélange et s’imbrique, donnant à chacun la possibilité de mettre son corps en avant. Comme l’écrit Jérôme Lecardeur, directeur du théâtre auditorium de Poitiers, «Artistes de tout le pays et de notre ville, solos et pièces de groupes, pièces d’amateurs et de professionnels, expériences sensorielles et artistiques, rendez-vous dans l’espace public ou dans les salles de spectacle, rencontres- débats ou juste pour voir, ateliers, discussions ou fêtes. »

Parmi les rendez-vous immanquables de cette édition, Jérôme Bel vient présenter Gala, un spectacle dont la distribution évolue au grès des villes dans laquelle il se produit. À chacune des représentations, le chorégraphe constitue un nouveau groupe de danseurs amateurs dont le spectateur aura l’émotion de découvrir les premiers pas sur scène. Jean-Luc Verna se propose quant à lui de retracer 200 ans d’histoire de l’art et 50 ans d’histoire du rock grâce à 75 tableaux vivants reconstitués sur scène (Uccello, uccellacci & The Birds). Toujours dans la thématique rock, Fanny de Chaillé invite les spectateurs à une Gonzo Conférence durant laquelle elle racontera ses amours spectaculaires – rock et théâtre – sous l’égide de Lester Bangs, maître du Gonzo, journalisme subversif né dans les années 70. Avec Conjurer la peur, Gaëlle Bourges poursuit sa mise en danse éclairante de l’histoire de l’art grâce à une réflexion autour de la fresque Les Effets du bon et du mauvais gouvernement, peinte par Lorenzetti en 1338 dans le palais communal de Sienne. La chorégraphe s’inspire ainsi des postures représentées sur la fresque pour interroger notre rapport à la culture et à l’Histoire. Véritable laboratoire de recherches artistiques, À Corps propose également à ses spectateurs des expériences hors du commun. Dans Blind d’Erwan Keravec, le spectateur est invité à se faire bander les yeux afin d’assister à un concert chorégraphié mêlant percussions, saxophones, contrebasse et… cornemuse. Une émouvante danse du son et des sens qui propose au spectateur d’expérimenter autrement la musique. Les amateurs de curiosité et d’expériences immersives peuvent également participer à Embrassement, une performance au cours de laquelle Jean-Luc Verna fait entrer qui le désire pour un embrassement dans le silence. Après un échange de regards, il se met nu. Chacun est libre de se déshabiller ou non. L’étreinte dure 30 secondes ou plus.


De nombreux autres évènements viennent également ponctuer cette semaine de festival, parmi lesquels un échauffement public auquel tout le monde est invité à participer, ou encore des massages sonores dispensés par des étudiants en masso-kinésithérapie. Enfin, c’est en musique que se terminera le festival, avec le DJ set endiablé de Kiddy Smile. Les corps se lâchent au grès des beats de Kiddy Smile tandis que les esprits attendent déjà avec impatience la prochaine édition…

Lieu :
TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers
6 rue de la Marne – Poitiers
T. : +33 (0)5 49 39 29 29
Du lundi au vendredi de 11h à 19h, le samedi de 14h à 18h (sauf vacances scolaires)

Plus d’infos sur http://festivalacorps.com/

Billetterie : Vente des billets à l’avance au TAP ou sur le lieu de représentation 1h avant le début du spectacle.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here