Entourage, saisons 1 à 8, une série créée par Doug Ellin et produite par Mark Wahlberg

entourage_saison-8-poster

Entourage est une série télé terminée en huit saisons d’une dizaine d’épisodes de 20 minutes environ. Un format court pour une grande série, produite par l’acteur Mark Wahlberg. Le pitch est simple, la série suit l’évolution d’une bande de potes à Hollywood, dont Vincent Chase et son frère sont les membres. Les deux frères cherchent à percer dans le milieu. Vincent explosera rapidement pour se hisser au rang de star, non sans heurts, et son frère ainé Drama restera à la traîne avec une aura d’ex-star déchue qui lui collera à la peau…

Synopsis :

Jeune et séduisant acteur, Vincent Chase rencontre très vite le succès et devient une star adulée à Hollywood. Soucieux de ne pas oublier ses origines, Vince s’entoure de ses amis d’enfance originaires comme lui du Queens, l’un des quartiers pauvres de New York. Avec eux, il partage cette nouvelle aventure dans ce monde de strass et de paillettes.

Note : Produite par l’acteur Mark Wahlberg, la série s’inspire librement de l’expérience de ce dernier qui, comme le héros, a été propulsé très tôt sous les feux de l’actualité.

 

entourage-saison-8-serie-americaine-creee-par-doug-ellin-en-2004-10521353szeox

C’est la vie de Mark Wahlberg qui a véritablement inspiré la série. L’acteur était un petit rappeur alors que son grand frère, Donnie, chantait dans son boys band au succès fou New Kids on the block. C’est Donnie qui incitât Mark à tenter sa chance à Hollywood. Là-bas, Mark a connu un succès fulgurant tandis que Donnie s’est fait oublier peu à peu, après le passage éphémère de l’ère des boys band. Dans la série, c’est un destin comparable qui est réservé aux personnages principaux Vincent Chase et son grand frère Drama.

Le scénario est très bien calibré, l’écriture est d’une fluidité telle que la série devient très vite, voire immédiatement, addictive. Chaque fin d’épisode est regrettée, comme on peut regretter le format court choisi ici.  C’est ce qui participe sans doute aussi au succès de la série (dont Obama se réclame fan): créer de la frustration. Dans ce format, on ne peut que reconnaître qu’Entrouage est l’une des meilleures séries sinon la meilleure série.

Les acteurs sont plutôt de très haut niveau, surtout en ce qui concerne Kevin Dillon qui joue à la perfection le personnage si décalé et ironique de Drama, ou encore Jeremy Piven qui joue l’agent le plus puissant d’Hollywood Ari Gold (directement inspiré de l’agent Ari Emanuel), et le plus névrosé également. Chacun des personnages que composent la série est très développé et attachant, à l’exception peut-être de Vincent Chase qui peut sembler étrangement insipide.

Entourage séduit également par l’important casting développé autour de ses guests. Hollywood oblige, le défi était de taille (sans doute est-ce pour cela que seul un grand acteur de blockbusters pouvait produire la série pour faire jouer ses relations). Résultat, tout le monde où presque défile devant notre petit écran : James Cameron, Martin Scorsese, Sydney Pollack, Gus Van Sant, Peter Jackson, Matt Damon, Scarlett Johansson, Brooke Shields, Dennis Hopper,Whoopi Goldberg, Melinda Clarke, Val Kilmer, Mark Wahlberg, Bono, Snoop Dogg, Michael Phelps…

Entourage est au final une série trop courte qui se termine trop vite. On ne peut qu’en conclure que c’est donc une très bonne série. Un film qui reprend la suite des évènements de la saison 8 est actuellement en tournage… Affaire à suivre.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here