Entre mes doigts coule le sable, une belle histoire d’amour mais pas que (Albin Michel)

Sophie Tal Men
Sophie Tal Men

Entre mes doigts coule le sable, une belle histoire d’amour mais pas que… (Albin Michel)

Sophie Tal Men est réellement interne à l’hôpital en service neurologie. Et depuis toute petite, elle adore écrire. Son premier roman, Yeux couleur de pluie, connut un immense succès. Et avec son nouveau roman, Entre mes doigts coule le sable, Sophie Tal Men confirme son don d’écriture… et sûrement de médecin !

L’hôpital, les patients et … Marie-Lou

Sophie Tal Men va faire parler les deux protagonistes, Marie-Lou et Matthieu, tout au long du livre, Entre mes doigts coule le sable, à tour de rôle. Du coup, le ton change et même le style ! Marie-Lou est interne en psychiatrie et Matthieu en neurochirurgie, un milieu que connaît très bien l’auteure. Donc tout sonne très juste quand elle décrit certains cas de patients. On sent des histoires plus ou moins vécues ! Et c’est ce qui rend le livre passionnant. Un peu de médical, mais pas trop. Souvent un joli cadre où se ressourcer avec l’île de Groix… Et beaucoup d’analyses de sentiments dans Entre mes doigts coule le sable, car Marie-Lou est amoureuse de Matthieu. Mais pour Matthieu tout est compliqué ou plutôt rien ne peut être simple. Il finit sa thèse de médecine sur « l’exostose chez les surfeurs finistériens ».

Souffrance de Matthieu

Matthieu aime Marie-Lou mais il ne le montre pas. C’est le moins que l’on puisse dire. Et puis, aimer quelqu’un avec qui on a des relations professionnelles, c’est compliqué. Marie-Lou a-t-elle le droit de soigner la mère de Matthieu ? Ou même de s’occuper de ses potes ? Marie-Lou est la « Mère Térésa » de tout le monde et ça énerve prodigieusement Matthieu. Du coup, Marie-Lou est malheureuse. Plus elle en fait, plus il s’éloigne…
Jusqu’où cela va-t-il les mener ?

Une histoire d’amour mais pas que…

Non seulement les sentiments sont très bien analysés par l’auteure, Sophie Tal Men, mais tout l’environnement hospitalier pèse sur eux avec toutes les responsabilités qu’il exige et l’épuisement qui s’ensuit. Difficile de faire cohabiter en un juste équilibre la vie privée et la vie professionnelle. Finalement Sophie Tal Men met l’accent sur le problème que nous rencontrons tous un jour ou l’autre, même si l’hôpital est plus exigeant qu’une simple entreprise.

Entre mes doigts coule le sable nous permet de nous recentrer sur chacun des personnages avec qui il est aisé de s’identifier. Et cela en fait un très bon roman, empli de vie et de jeunesse ! Le coup de coeur de Publik’Art ! A lire absolument car il va devenir le livre de l’été !

Exrtrait : p.167 :
S’il voulait plus de temps et d’espace, c’est raté. J’ai fait tout le contraire. Malgré moi. Parce que j’en suis incapable. Incapable d’aimer à distance. D’aimer de façon légère et détachée. […] Tant pis si je ne suis pas assez ou trop pour lui. Quand on commence à faire des calculs, à anticiper ses réactions, c’est que le naturel a disparu.

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à l’hôpital ! Marie-Lou, qui a quitté sa Savoie natale pour Brest, et Matthieu, le ténébreux surfeur, sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au « Gobe-mouches » et les fêtes carabines, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments… Surtout quand leurs proches deviennent leurs patients.Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ?

Après le formidable succès des Yeux couleur de pluie, Sophie Tal Men poursuit sa chronique drôle et tendre de la vie à l’hôpital à travers une galerie de personnages attachants et qui nous ressemblent.

Date de parution : le 3 mai 2017
Auteur : Sophie Tal Men
Editeur : Albin Michel
Prix : 18 € (298 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here