La Fille du Train, aux frontières de la folie

La Fille du Train
La Fille du Train, film de Tate Taylor, Copyright Constantin Film Verleih GmbH

La Fille du Train, aux frontières de la folie

La Fille du Train mêle le destin de 3 héroïnes. Les profils sont bien définis dès le départ, l’alcoolique, la rivale et la jeunette. Pourtant les apparences sont trompeuses et la réalisatrice brouille les pistes jusqu’à perdre le spectateur pour son plus grand plaisir. Le thriller est rondement mené et le dénouement vous clouera au siège. Rien de moins.

Un trio d’actrices au top

Emily Blunt, Rebecca Ferguson (celle du dernier Mission Impossible: Rogue Nation) et Haley Besnett (sosie officiel de J-Law) sont les trois héroïnes de ce thriller haletant. La première est très tôt catégorisée alcoolique parano perdant les pédales. La second a épousé l’ex-mai de la première et élève l’enfant qu’elle a eu avec lui. La troisième est un électron libre volage. Les 3 destins se révèlent bien plus ardus qu’il n’y parait de prime abord. Et comme le film prend un malin plaisir à enchainer les flashbacks, il est difficile de ne pas se perdre un peu. Mais loin de générer de la frustration, ce mic-mac éveille l’attention jusqu’à révéler les vérités cachées. Et le spectateur suit les révélations avec rien de moins que de la jubilation.

Un thriller saisissant

[Un film] extrêmement bien ficelé.

Le thriller est si bien ficelé qu’il rappelle très vite le Gone Girl de David Fincher, jusqu’à le dépasser par sa complexité assumée. Emily Blunt est confondante en alcoolique perdue dans le brouillard des alcools forts. Persuadée de perdre les pédales, elle parviendra finalement à remettre les choses à leur place. Et le gentil ex-mai interprété par Justin Théroux jouera moins les utilités qu’il n’y parait de prime abord. Le tour de force est de tour à tour perdre le spectateur pour inévitablement le saisir par le col et lui asséner un gros coup sur la tête. Plusieurs fois de suite. Juste un thriller, mais si bien ficelé qu’un assentiment final conclut la séance. Psychologies à tiroirs, liens complexes entre les personnages, quidams secondaires qui prennent leur importance sur la fin, tout cela est extrêmement bien ficelé.

Une Fille du Train qui va bien plus loin que ce que la bande annonce laisse présager. Ce n’est pas juste une histoire de tunnel aperçu du train et de meurtre, c’est bien plus ardu. Et passionnant. Laissez vous tenter!

SYNOPSIS ET INFOS

 

La Fille du Train
La Fille du Train

Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

Sortie : le 26 octobre 2016
Durée : 1h53
Réalisateur : Tate Taylor
Avec : Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Justin Théroux
Genre : Thriller

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Réalisation
Scénario
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here