FIPA 2015 : Ouverture du 28ème Festival International de la télévision avec la série The Missing : 20 janvier 2015, à Biarritz.

Fipa2015Du 20 au 25 janvier 2015. Biarritz.

Le Festival de la télévision, le FIPA, a ouvert ses portes, hier soir, à un très grand public, très élégant, et près de 2000 professionnels dont de très nombreux jeunes. La cérémonie a eu lieu à la Gare du Midi et fut très simple et vraie.

Elle commença par un écran noir avec des lettres blanches que nous connaissons, hélas, tous très bien : « Je suis Charlie ». Puis un film est visionné : il s’agit d’une partie d’une émission tournée en 2006 où l’on voit toute l’équipe de Charlie Hebdo préparer la rédaction du journal, avec leurs hésitations pour mettre en une Mahomet qui dit « C’est dur d’être aimé par des cons »…

Un très bel hommage à Charlie, à tous les Charlie.

Puis Didier Decoin, président du Fipa nous explique que le FIPA voit plus grand d’année en année. Il a sélectionné les meilleurs films internationaux qui vont arriver sur nos écrans et samedi le Festival décernera ses Fipas d’or aux meilleurs d’entre eux. Grande nouveauté de cette année : le Prix du Public.

Cette année, beaucoup de documentaires ont été sélectionnés. Le documentaire pose des diagnostics sur les problèmes de société. Beaucoup de « docs » sur les femmes…

Le Président du Fipa ajoute : « Faire de la télévision, c’est ajouter un peu de dignité dans notre monde. »

130 fictions de 27 pays seront projetées sur tous les écrans de Biarritz, dans 6 endroits différents, dont 65 en compétition. Du beau, du grand ! L’exception est à Biarritz !

L’ Euro Fipa d’honneur sera décerné, cette année, à Chris Chibnall lors d’une soirée spéciale qui aura lieu jeudi à La Gare du Midi.

Tous les jurys nous ont été présentés et l’on retiendra les treize membres du Jury des Jeunes Européens. Tous très élégants et très jeunes !

Pour la soirée d’ouverture, nous avons eu la chance de voir un épisode de la série télévisée anglaise : The Missing. Projection inédite en compagnie du réalisateur, M. Williams, et d’un comédien français, né à Istanbul, jouant en anglais, et surtout plein d’humour.

Il est toujours difficile de ne voir qu’un seul épisode. Mais nous pourrons retrouver cette série de huit épisodes, prochainement sur TF1, et connaître le dénouement de cette terrible histoire !

Le premier épisode commence très fort. Une famille anglaise, en vacances en France, « perd » son enfant. Malgré l’alerte enlèvement, Olly n’est jamais retrouvé. Huit ans après, le père retourne sur les lieux pour essayer de retrouver son fils…

364752

170578

En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here