Les Franglaises saccagent Bobino avec brio !

Les FranglaisesLes Franglaises saccagent Bobino avec brio !

En sortant de Bobino, alors que l’excitation redescend doucement, on se demande pourquoi nous n’y sommes pas allés avant ! La troupe survoltée des Franglaises assure d’ailleurs l’après-spectacle derrière un comptoir installé dans le couloir rouge que tous les spectateurs empruntent pour retrouver la nuit. En plus de discuter avec le public, ils vendent sacs, tee-shirts et autres produits dérivés à l’effigie du spectacle. Il faut dire que les Franglaises est une affaire qui marche !

En 2015, ils sont récompensés du Molière du théâtre musical et, ragaillardis – si besoin – par cette consécration et leur succès, ils repartent pour un tour. Alors courez-y, ils sont à Bobino jusqu’au 14 janvier 2017.

Drôle de spectacle

Ils sont douze, ils sont jeunes, ils cassent la baraque. Multifonctions, ils chantent, jouent d’un instrument si ce n’est plusieurs et s’offrent même le luxe de jouer la comédie et d’esquisser quelques pas de danse pour certains. Si on rajoute qu’ils participent tous à la mise en scène, la tête risque de nous tourner… Bref, des artistes complets pour un spectacle complet… enfin à quelques sièges vides près ! Et pourtant, c’est un drôle de concept que celui des Franglaises : revisiter les grands succès du répertoire musical anglo-saxon mais traduits en Français. Voilà… pas de quoi casser trois pattes à un canard, après tout, il ne s’agit que de traductions chantées de Village People, des Beatles, des Beach Boys, de Queen…  Faux ! C’est un drôle de concept certes mais génialement mis en scène. Débordante d’énergie et d’humour, la troupe entraîne le public dans ses délires musicaux. De rebondissements en chansons traduites, on découvre les personnages qu’ils se sont tous forgés et les paroles plus que banales de hits pourtant mondiaux.

Tous des toqués

Tous toqués, ils forment donc une belle bande de « tocards » géniaux qui ont réussi leur pari. Celui de faire rire, sourire, divertir, découvrir, d’interagir et peut-être même d’éblouir. Pas mal.

Chapeau à la performance de Yoni Dahan qui tient le rôle du présentateur et fait participer un public enthousiaste qui ne retient pas ses éclats de rire. A Marsu Lacroix également, blonde pimpante en robe longue et bouffante qui interprète royalement Edith Piaf… on aimerait tous les saluer mais il faudrait couper dans les effectifs, ils sont trop nombreux !

Au prochain spectacle.

Dates : jusqu’au 14 janvier 2017
Lieu : Bobino (Paris)
Metteur en scène : toute la troupe
Avec : Yoni Dahan, Marsu Lacroix, Quentin Bouissou…

Note
Originalité
Mise en scène
Musique
Jeu des acteurs
Olivia Bugault
Fraîchement débarquée sur Publik'art en cette année 2016, Olivia goûte bien trop la littérature, le cinéma et le théâtre ... bref la culture ! pour ne pas s'en mêler par la plume. Ainsi elle vous livre ses analyses sans oublier au passage de saluer bien bas chaque artiste que la critique soit bonne ou mauvaise.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here