Le Grand Palais expose Hergé pour mieux connaitre l’homme derrière Tintin

Hergé
Exposition Hergé, Grand Palais

Le Grand Palais expose Hergé pour mieux connaitre l’homme derrière Tintin

Si tout le monde connait le célèbrissime personnage de bandes dessinées Tintin reporter, immanquablement accompagné de son fidèle chien Milou et du toujours vociférant Capitaine Haddock, peu connaissent la personnalité de son créateur, dessinateur, scénariste et démiurge Georges Rémi, alias Hergé. Pudique jusqu’au choix de son anonyme nom d’artiste, il est le guide d’une exposition qui rend hommage à son art éternel et universel.

Un précurseur de la bande dessinée 

Vu la place centrale donnée à la BD aujourd’hui, on a du mal à imaginer l’élan vertigineux donné à Hergé au 9e art. Lorsque les premières aventures de Tintin paraissent en janvier 1929, son créateur n’imagine pas encore que 24 albums vont suivre entre 1930 et 1986, avec le succès de librairie que l’on connait. Le reporter belge tient d’ailleurs une place centrale dans cette exposition organisée en lien avec le Musée Hergé et extrêmement bien documentée. Des planches de BD cohabitent avec certaines des oeuvres d’art moderne collectionnées par Hergé et certaines de ses peintures. Initialement destiné à ce qu’on appelait alors la réclame, Georges Rémi dessine des héros de BD avant de connaitre un succès considérable avec Tintin.

Tintin, le vrai héros de tous les temps 

Tintin est rentré dans la culture populaire mondiale. Lu de New York à Shanghai, la légende indique qu’il est destiné à un public de 7 à 77 ans. L’exposition explique quelques unes des raisons de ce triomphe renouvelé à chaque génération. L’une d’elle veut que chaque planche suive un scénario simple en apparence mais richement illustré et mis en scène. Une des nombreuses vidéos exposées voit le réalisateur Yves Robert expliquer scientifiquement les effets visuels quasi cinématographiques utilisés par le dessinateur. Derrière une jovialité qui tend vers la bonhommie se cache un bourreau de travail qui ne compte pas ses heures pour livrer des oeuvres à la richesse phénoménale. Quand il créée les studios Hergé en 1950, le dessinateur s’entoure d’une armée de petites mains pour réaliser les différentes étapes des albums, de la retranscription des croquis jusqu’à la colorisation.

Hergé, le renard curieux

Prénommé Renard Curieux chez les scouts, Hergé commença très tôt à dessiner, noircissant des pages de cahier avec ses croquis. Son art de l’autocritique lui fait d’ailleurs dire qu’il dessinait d’abord très mal. Mais à force de persévérance, il ne cessa pas pour atteindre une maitrise parfaite de son art. L’exposition richement documentée montre la rigueur d’un homme qui n’hésitait pas à se documenter pour enrichir son oeuvre et l’inclure dans des contextes qui transforment les bandes dessinées en quasi témoignages historiques. Les multiples vidéos laissant Hergé deviser sur son oeuvre montrent un homme à la simplicité confondante et à l’admirable humilité.

Nul besoin d’être un fan hardcore du célèbre reporter à la houppette pour admirer une exposition qui se visite avec un plaisir immense. Textes explicatifs, dessins et vidéos aiguillent dans la découverte d’un homme attachant qui a su imposer son art au monde entier. La sérigraphie d’Andy Warhol lui rend un hommage émouvant avec cette pose typique, sobre et simple à la fois. Hergé, le vrai héros de tous les temps.

Dates : Du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017
Lieu : Grand Palais, Paris
Entrée : 14 €

GALERIE PHOTOS

Note
Richesse de l'exposition
Parcours
Plaisir de la visite
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here