Jaco The Galactic Patrolman, un manga d’Akira Toriyama (Glénat)

Capture d’écran 2015-04-07 à 18.10.37

Jaco The Galactic Patrolman

Jaco The Galactic Patrolman

Album one shot paru en 2013 à la surprise générale, Jaco The Galactic Patrolman sort Akira Toriyama du silence pour le plus grand bonheur des fans de Dragon Ball. L’auteur culte y propose une incursion dans son monde, une décennie avant que Son Goku ne débarque. Un album original où l’on retrouve l’humour des débuts de Toriyama.

Date de parution : le 15 juillet 2015
Auteur : Akira Toriyama (Scénario et Dessin)
Editeur : Glénat
Prix : 10,75 € (248 pages) 

___________________________________

Résumé de l’éditeur:

Alors qu’Akira Toriyama avait disparu des radars pendant une grosse décennie, le maître surprend ses lecteurs en 2013 en sortant de ses crayons cette nouvelle aventure complète qu’il publie dans le Shônen Jump de Shueisha.
Et le public se ravit de retrouver les caractéristiques initiales du talent de Toriyama. On revient ainsi aux origines du mythe, dans le sillage de Dragon Ball bien entendu (le récit se déroule 10 ans avant le début de Dragon Ball), mais aussi de Nekomajin ou de Sandland. Jaco est ainsi placé dans The World, le monde fictif recréé par l’auteur, avec l’aventure placée au cœur du récit par le truchement de personnages croquignolets, le tout enrobé d’un humour potache et libératoire. Point besoin ici de placer du guerrier surpuissant au charisme étalonné sur le tour de biceps, on revient dans le burlesque rigolard d’antan, et cela fait du bien, tant ce style est aujourd’hui rare dans les mangas. Le dessin du maître ne souffre comme d’habitude aucun commentaire. Précis, exact et efficace, il fait mouche à tous les coups. Un plaisir retrouvé !
Jaco est un Galactic Patrolman, un officier de police galactique, qui revient sur Terre pour la protéger d’une invasion d’aliens. Mais son vaisseau s’écrase sur l’île d’Omori, un vieux scientifique travaillant sur le déplacement temporel. Les deux étranges compères vont s’aider mutuellement afin de contrer un destin a priori funeste, mais dont on connaît l’issue, sujet donc de… Dragon Ball.
Suivant ainsi cette idée d’explorer les origines de Dragon Ball, le manga présente également une histoire courte focalisée sur la planète Vegeta et l’envoi du bébé Son Goku vers la Terre.

___________________________________

Le point sur la série :

[O]n apprécie de retrouver la patte de Toriyama

Toriyama rejoue la rencontre du troisième type dans son univers et à sa façon. Jaco est un patrouilleur galactique qui veille au maintien de la paix dans l’univers. Il va s’échouer sur la planète Terre tout près d’une île déserte habitée par un scientifique à la retraite qui poursuit des recherches occultes sur une machine à voyager dans le temps. Avec son humour décalé, Toriyama imagine quelques petites saynètes amusantes autour de ces deux personnages ubuesques.

On s’amuse donc en toute quiétude car sans grand suspens, mais on apprécie de retrouver la patte de Toriyama, les muscles saillants et les combats en moins. Il nous emmène même en fin d’album sur la planète Vegeta pour mettre en scène l’envoi sur Terre du bébé Son Guku…

Jaco The Galactic Patrolman est un manga agréable à parcourir, notamment grâce à son dessin au trait toujours précis et efficace.

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here