Joyeux suicide et Bonne année, un hymne à la vie de Sophie de Villenoisy (Denoël)

Sophie de Villenoisy
Sophie de Villenoisy, French writer and journalist. Photo : © Andrew Kovalev (ckovalev.com) for Les Éditions Denoël

Joyeux suicide et Bonne année, un hymne à la vie de Sophie de Villenoisy (Denoël)

Sophie de Villenoisy nous embarque dans la vie de Sylvie Chabert. Dès les premières lignes, on est comme happé par l’écriture de Sophie de Villenoisy.

Sylvie est une vieille fille, d’une quarantaine d’années, et qui plus est, tout juste orpheline. Elle a perdu subitement sa mère, 4 ou 5 ans auparavant et elle vient juste de perdre son père d’un cancer. Après s’être beaucoup occupé de lui, elle se retrouve seule, démunie. Sylvie Chabert ne sait plus qui elle est. Ou plutôt si, elle dit n’être la fille de personne. Sylvie vit seule, travaille comme juriste et a toujours eu une vie rangée en répondant aux attentes de ses parents. Mais maintenant elle se retrouve extrêmement seule. Et même complètement dépressive.

Jusqu’au jour, où elle prend la ferme décision de se suicider le jour de Noël. Dans trois mois, c’est décidé, elle passe à l’action. Mais avant, elle décide de voir un psychothérapeute, Franck, pour lui confier son projet.  Chaque semaine, Franck va lui donner un « devoir » à faire. Une tâche qu’elle n’aura jamais fait auparavant. Soit elle doit dépasser ses propres limites, soit commettre un fait répréhensible à ses yeux… Chaque fois, l’exercice ressemble à quelque chose d’insurmontable. Mais c’est toujours Sylvie elle-même qui choisit ses « tâches » à accomplir.

Et elle n’y va pas avec le dos de la cuiller ! Voilà ses objectifs : se faire épiler le maillot intégralement, donner un RV avec un gars qu’elle ne connaît pas, et sans culotte, svp… Bref, les pages se tournent à toute vitesse, et on découvre la personnalité de Sylvie se transformer peu à peu. Le scénario est très original et tout à fait probable ! Et bien rigolo tout en touchant des questions existentielles profondes.

A la lecture de ce livre, on suit Sylvie dans son cheminement et on assiste à sa renaissance, grâce aux questions de Franck et surtout à ses obligations à remplir d’une semaine sur l’autre… C’est bien écrit et franchement, quand on commence le livre, on ne s’arrête plus ! Un très bel hymne à la vie ! Et un beau jour, le déclic arrive !

Un très beau moment de lecture qui nous donne la pêche pour un moment !

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Joyeux suicide et Bonne année,«Tu fais quoi à Noël?
Moi je me suicide et toi?

Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais à quarante-cinq ans c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.
Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.
Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.

Tour à tour hilarant et émouvant, Joyeux suicide et bonne année est un antidote à la solitude, un hymne à la vie raconté avec finesse et impertinence par Sophie de Villenoisy.

Date de parution : le 2 mai 2016
Auteur : Sophie de Villenoisy
Editeur : Denoël
Prix : 15,90 € (176 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here