Lazarus, tome 1 : un comics de Greg Rucka et Michael Lark (Glénat)

Capture d’écran 2015-04-07 à 18.10.37

Lazarus, tome 1

Lazarus, tome 1

Nouvelle série comics coup de poing réalisée par deux grands noms du milieu : le scénariste Greg Rucka (Whiteout, Queen & Country, Gotham Central, Batman, Superman) et le dessinateur Michael Lark (Daredevil, Terminal City, Catwoman, Gotham Central, Spider-Man), Lazarus va bientôt être adaptée à la télévision. Récit d’anticipation futuriste, Lazarus imagine une société régie par des grandes familles qui se partagent des territoires et s’affrontent très violemment. Leur arme de guerre favorite sont les Lazarus. Des êtres créés de toutes pièces, dont l’apparence humaine et les capacités physiques en font la parfaite arme de guerre. Forever est l’une d’elle.

Date de parution : le 15 avril 2015
Auteurs :  Greg Rucka (Scénario), Michael Lark (Dessin) et Santi Arcas (Couleurs)
Editions : Glénat
Prix : 14,95 € (112 pages)

Résumé de l’éditeur:

Dans un futur proche et dystopique, les gouvernements ne sont plus que des concepts archaïques : le monde n’est plus divisé par zones géographiques mais par frontières financières. La richesse est synonyme de pouvoir, mais elle n’est l’apanage que d’une poignée de familles qui la conservent jalousement. Le reste de l’humanité peut bien aller au Diable… Dans chaque famille, une personne est élue pour subir un entrainement intensif, et obtenir le meilleur de ce que l’argent et la technologie peuvent offrir. Cette personne est à la fois la main qui frappe et le bouclier qui protège ; le représentant et le gardien de son clan, son… Lazarus ! Dans la famille Carlyle, le Lazarus est une femme, sexy et redoutable, baptisée Forever. Laissée pour morte dans un combat sans merci, Forever ne devra son salut qu’à ses insoupçonnables ressources. Mais est-elle prête à affronter la vérité ? Ceci est son histoire…
Combinant avec une efficacité folle action, ultra-violence et récit d’anticipation, Lazarus est l’une des séries du moment sur le marché US. Un succès tel qu’une adaptation en série TV confiée au producteur de The Amazing Spider-Man 1 & 2 vient d’être signée par la chaîne Legendary TV !

[rev_slider lazarus1]

Le point sur l’album :

C’est un premier tome très musclé que Lazarus propose de découvrir. Une guerre interne orchestrée à la manière d’un complot pour prendre le pouvoir est en train d’avoir lieu au sein de la famille Carlyle. Pour parvenir à leur fin, deux frère et soeur sont prêts à tout, même à manipuler la dangereuse Forever, qui vit dans l’illusion de partager le même sang qu’eux alors qu’elle n’est qu’un Lazarus. Une arme de destruction massive que rien de peut stopper dès lors qu’un ordre de mission est donné. Maniant habilement l’art du spectacle et de la mise en scène,  Greg Rucka offre un scénario explosif et ultra-violent. On en revient presqu’essoufflé.[pull_quote_left][L]’un des comics les plus violents et haletants de ces derniers mois.[/pull_quote_left]

De même, Michael Lark impressionne par son graphisme hyper-réaliste, aussi sombre qu’harmonieux. Il met en images un univers aride que le sang vient arroser en grande quantité. Un dessin très fluide qui offre une excellente dynamique au récit.

Très prometteur, Lazarus est sans doute l’un des comics les plus violents et haletants de ces derniers mois. Il va falloir des nerfs d’acier pour attendre la parution du tome deux !

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

2 COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here