Lazarus, tome 2 : un comics de Greg Rucka et Michael Lark (Glénat)

Capture d’écran 2015-04-07 à 18.10.37

Lazarus tome 2

Lazarus, tome 2 : Ascension

Ascension est le deuxième tome de Lazarus, thriller futuriste signé par le scénariste Greg Rucka (Whiteout, Queen & Country, Gotham Central, Batman, Superman) et le dessinateur Michael Lark (Daredevil, Terminal City, Catwoman, Gotham Central, Spider-Man). Attendue en adaptation TV, Lazarus nous invite dans une société régie par des grandes familles qui se partagent des territoires avec hostilité. Leur arme de guerre favorite sont les Lazarus : des tueurs créés de toutes pièces, quasi-invincibles. Pour en savoir plus, lire notre chronique du tome précédent.

Date de parution : le 26 août 2015
Auteurs :  Greg Rucka (Scénario), Michael Lark (Dessin) et Santi Arcas (Couleurs)
Editions : Glénat
Prix : 14,95 € (128 pages)

Résumé de l’éditeur:

Dans un futur dystopique, le gouvernement est un concept archaïque, les richesses du monde sont farouchement acquises par quelques familles qui règnent de façon despotique. Forever Carlyle est l’ange gardien de sa famille… son « Lazare » !
Dans cet épisode : Forever démasque une rébellion prenant source dans les rues de Los Angeles. Dans le même temps, les Barret, une famille de Déchets tombée en disgrâce, part pour un voyage de 500 miles pour Denver. Leur but : se faire repérer par les Carlyle et entrer à leur service…
Combinant avec une efficacité folle action, ultra-violence et récit d’anticipation, Lazarus est l’une des séries du moment sur le marché US. Un succès tel qu’une adaptation en série TV confiée au producteur de The Amazing Spider-Man 1 & 2 vient d’être signée par la chaîne Legendary TV !
Cette seconde histoire de Lazarus a fait partie de la sélection des meilleures séries comics pour le New York Times.

[rev_slider lazarus2]

Le point sur l’album :

Enrichi par des flash-backs qui nous en apprennent plus sur l’enfance de Forever, le scénario de ce deuxième tome de Lazarus laisse de côté la traitrise de son frère. Forever n’a pas de temps à consacrer à le pourchasser : elle doit à tout prix empêcher un attentat à la bombe projeté contre sa famille. Construit assez classiquement, le récit propose deux points de départs différents qui vont ingénieusement se télescoper en fin d’album. Une écriture coup de poing très efficace, qui convoque suspens et action au coeur de l’album sans omettre d’étoffer la dimension psychologique de son héroïne.

(…) un récit au suspens implacable et à l’exécution remarquable.

Tout cela dans une atmosphère sombre, froide et violente, magistralement mise en image par Michael Lark. Son trait hyper-réaliste fascine tout autant que sa capacité à capter la vélocité de l’action, l’accompagnant de gerbes de sang, tout en finesse.

Bref, ce second tome de Lazarus confirme largement tout le bien que l’on pensait déjà de la série : un récit au suspens implacable et à l’exécution remarquable. A lire.

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

2 COMMENTAIRES

  1. Je suis complètement en phase avec cette excellente critique.
    Lazarus se bonifie de numéro en numéro.
    Très bien écrit, superbement mis en lumières, cette série mérite votre attention !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here