Live by Night se perd dans des méandres scorsesiens

Live by night
Live by night, film de Ben Affleck, |Copyright Claire Folger / Warner Bros.

Live by Night se perd dans des méandres scorsesiens

Ben Affleck revient à la réalisation après 3 premiers opus réussis et une prestation remarquée en Batman. Après Gone Baby Gone, The Town et le multi oscarisé Argo, il revient à une adaptation en portant à l’écran un roman écrit par Dennis Lehane, comme pour son premier film. Le résultat évoque Les Affranchis et surtout Casino du maitre Scorsese mais sans une certaine ampleur qui avait fait le succès des deux films de gangsters. Live by Night risque de ne pas s’élever de la mêlée et de rester un film anecdotique dans la filmographie de Ben.

Un film de mafia lambda

Dès les premières minutes, la voix traînante de Ben Affleck débute le récit d’une vie placée hors des clous de la loi. Par la faute d’un premier conflit mondial sanglant et surtout considéré comme amoral, Joe Coughlin décide de vivre par la mitrailleuse. Délits et larcins s’enchainent pour une épopée très américaine. Les années 20 sont considérées comme un âge d’or du crime, par la faute de l’argent facile généré par le système de la prohibition. Des héros mythiques ont éclos, comme Al Capone, Lucky Luciano et autres. L’action du film se déroule non pas à Chicago mais d’abord à Boston puis en Floride. Autres localisations mais moeurs similaires avec force exécutions sommaires et exactions. Mais là où Scorsese insérait une inimitable poésie en même temps qu’une violence exacerbée, Ben Affleck semble survoler son récit. Les personnages s’accumulent mais ne sont effleurés que de loin sans qu’aucune description de leurs caractères ne permette de les appréhender complètement.

L’ombre de Robert de Niro

Le personnage taiseux et granitique interprété par Ben Affleck s’inspire furieusement de celui interprété par Robert de Niro dans Casino. Même moue imperturbable, mêmes costumes rosâtres, même gout pour les femmes à la limite du système. Mais là où De Niro apportait son éternel rictus de rital à qui on ne la fait pas, Ben Affleck oppose sa carrure musculeuse héritée du tournage exigeant de Batman Vs Superman. En conséquence, il ressemble à un catcheur alors que son personnage mériterait une délicatesse qu’il n’a pas. Quant aux personnages du film, ils sont estampillés du mythe Scorsese. Joe Pesci, et Sharon Stone trouvent ici leurs exacts reflets, le brio en moins. L’intrigue s’enrichit de quelques péripéties inédites comme ce père haut placé dans la police  mais le souffle n’y est pas. Ni l’ampleur. Le film se suit comme un film de gangster du dimanche soir à la réalisation soignée mais aux trop nombreuses faiblesses.

Live by Night peine à séduire et les aficionados du film de gangsters préféreront se tourneront plutôt vers des classiques plus aboutis.

SYNOPSIS ET INFOS

Live by night
Live by night

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…

Sortie : le 18 janvier 2017
Durée : 2h09
Réalisateur : Ben Affleck
Avec : Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning
Genre : Thriller, Action, Policier

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Mise en Scène
Réalisation
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here