Pamela, la femme chaude et brillante du XX° siècle (Albin Michel)

Stéphanie des Horts Albin Michel

Pamela, la femme chaude et brillante du XX° siècle (Albin Michel)

Stéphanie des Horts nous dévoile toute la vie de Pamela Churchill, née Didby. Pamela est une aristocrate anglaise, à l’excellente éducation. Sa vie est un vrai roman, absolument passionnant !

Une biographie captivante

Stéphanie des Horts débute son livre en juin 1938, Pamela a alors 18 ans, et le termine en février 1997, à la mort de Pamela. Vous commencez le livre, vous ne le quittez plus. Car la vie de Pamela est tout sauf monotone ! Pamela aime la vie mais surtout les hommes, aime l’amour, et vit des aventures amoureuses toutes plus incroyables les unes que les autres ! Pamela est jolie, rousse, et à un don particulier : elle sait attirer les hommes dans ses filets. Et surtout, elle choisit ses « cibles ». Elle les choisit toujours beaux et surtout très riches, le plus riches possible. De plus en plus riches ! Paméla épouse à 19 ans le fils de Winston Churchill, Randolph, dont elle est vraiment amoureuse. Mais très vite, elle déchante et Randolph se trouve alcoolique, et violent. Il joue des sommes folles aux jeux et trompe sa femme allègrement. Paméla est malheureuse même si elle a eu très vite un fils avec Randolph. Ce mariage ne durera pas mais elle gardera toujours une relation particulière avec son beau-père, avec qui elle a une relation très privilégiée, et qui va lui apprendre beaucoup sur la vie politique. Son fils, qu’elle appelle Winston, ne sera pas une entrave à sa vie de femme libérée. Car sa seule obsession, c’est l’Homme, en fait, l’homme et l’argent. Un homme non seulement intelligent, mais surtout riche ! Pamela va rendre fou de nombreux hommes car l’amour, c’est son domaine. Aucun homme ne résiste à son charme. Elle est faite pour ça, pour l’amour. Si elle vit de très belles aventures amoureuses, elle est aussi souvent déçue car du jour au lendemain, les hommes ont peur, et l’abandonnent, non sans lui laisser de somptueux cadeaux pour se faire pardonner. Car l’homme est faible. Et Pamela les veut pour elle toute seule. Elle recherche la fortune, le mariage, la grande vie. Et elle ne se trompe jamais. Tous ses amants sont riches, énormément riches.

L’amour mais aussi des déceptions

Si Pamela semble faite pour l’amour, elle subit aussi des chagrins d’amour. Elle aime à la folie le prince Ali Khan qui va, finalement, la laisser tomber pour choisir Rita Hayworth. Elle va se consoler dans les bras de Gianni Agnelli et dira que c’est l’amour de sa vie. Gianni est alors, le grand dirigeant de Fiat. Mais Pamela a trop mauvaise réputation. Vu son succès auprès des hommes, elle est souvent traitée de pute. Mais c’est bien connu, les hommes aiment les putains. Gianni, lui, préfère épouser une princesse, alors que Pamela l’a veillé durant neuf mois, après son terrible accident de voiture.

Très forte personnalité de Pamela

La vie ne lui fait pas de cadeaux, mais il en faut plus pour anéantir Pamela. Elle va continuer sa « chasse » à l’homme. Elle a le sex-appeal que les autres femmes n’ont pas. Non seulement Pamela est libérée, elle ne porte jamais de culotte, mais elle arrive toujours à ses fins. Après Agnelli, ce sera Elie de Rothschild qui la comblera de cadeaux et de bijoux, puis Maurice Druon, Niarchos, et Leland Hayward avec qui elle se marie. Mais son véritable amour, sera Averell Harriman avec qui elle avait eu une liaison, étant jeune. Elle lui avait fait l’amour avec un glaçon. Inoubliable ! Elle le retrouve 30 ans après et là, c’est le grand amour. Il a 80 ans et elle 51 ! Peu importe, elle exige le mariage. C’est Averell qui va lui donner l’idée de soutenir le Parti démocrate en organisant des diners, payants, avec les plus grands de ce monde. C’est comme ça que Pamela, après la mort de son cher Averell, va aider Bill Clinton à accéder au pouvoir ! Elle sera ensuite nommée Ambassadrice des Etats-Unis en France. Enfin la voilà reconnue dans le monde entier comme étant une femme exceptionnelle et non juste une femme qui aime les hommes ! Et une femme immensément riche !

Stéphanie des Horts n’y va pas par quatre chemins pour nous dévoiler la personnalité très chaude de Pamela. Son dernier roman, la biographie de Pamela Churchill, est un pur régal ! On commence le livre, on ne le quitte pas ! Même si la vie de Pamela peut choquer, en fait, on finit par l’admirer, c’était une femme en avance sur son temps !

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

PamelaLe livre
« Pamela Churchill va tout donner, son corps, son cul et même son coeur. »

Frivole, ravissante, arrogante, Pamela fait sienne la devise « choisis l’homme qui te mènera à la gloire ». Ils se nomment Churchill, Ali Khan, Agnelli, Sinatra, Harriman, Druon, Rothschild… Ils possèdent un chic fou, le pouvoir, l’esprit et la fortune, ils vont la porter au firmament. Paris, Londres, New York, Washington, la petite aristocrate anglaise aux joues trop rondes traverse bientôt les océans et devient la reine d’un jeu politique dangereux. Du Blitz où elle espionne pour le compte de Churchill aux ors de la république française où elle est l’ambassadrice de Clinton, Pamela Harriman marque le siècle d’une empreinte à nulle autre pareille.

L’auteur
Journaliste et critique littéraire, Stéphanie des Horts est auteur de biographies : La Panthère (JC Lattès), Le secret de Rita, et de romans : La splendeur des Charteris, Le diable de Radcliffe Hall et Le bal du siècle tous publiés chez Albin Michel.

Date de parution : le 2 février 2017
Auteur : Stéphanie des Horts

Editeur : Albin Michel
Prix : 18 € (250 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here