Sage-femme, un film sans aucun intérêt

Sage-femme
Sage-femme © Michael Crotto

Sage-femme, un film sans aucun intérêt

Si le titre du dernier film de Martin Provost a un titre alléchant, Sage-femme, son contenu l’est beaucoup moins !
De sage-femme, il en sera peu question. Juste quelques minutes au début du film… Hélas !

L’histoire n’est pas du tout passionnante. Béatrice, Catherine Deneuve, l’ancienne maitresse du père de Claire, réapparait dans la vie de Claire, Catherine Frot, 30 ans après ! Les deux femmes ne s’aiment pas. On ne comprend qu’à la fin du film le pourquoi du comment. Mais franchement, guère de suspens. Tout sonne faux chez ces deux actrices remarquables ! Le comble ! C’est tout de même incroyable qu’avec ces deux génies, le film ne ressemble à rien, quand même ! Et quel dommage que le métier de sage-femme ne soit pas mieux exploité !

Une énorme déception donc ! Un film à ne pas aller voir !

SYNOPSIS ET INFOS

Sage-femmeClaire est la droiture même. Sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée.

Sortie : le 22 mars 2016
Durée : 1h57
Réalisateur : Martin Provost
Avec : Catherine Frot, Catherine Deneuve, Olivier Gourmet
Genre : Drame

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeux des acteurs
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here