Succès public XXL aux pianissimes 2016

Pianissimes
Pianissimes, Saint Germain au Mont d’Or

Succès public XXL aux pianissimes 2016

La 11e édition des pianissimes s’est déroulée du vendredi 24 au dimanche 26 juin à Saint Germain au Mont d’Or. La petite commune des environs de Lyon a accueilli concerts et festivités pour un succès public une fois de plus retentissant. Des interprètes mondialement reconnus ont régalé le public de prestations fougueuses et de récitals majestueux. De quoi réserver au plus vite ses places pour l’édition 2017. Compte-rendu d’une manifestation musicale montante dans notre beau paysage musical.

Les pianissimes se sont constitués autour de l’enthousiasme de membres passionnés de musique classique. Distingué par Télérama parmi les meilleurs festivals 2015, le festival met en avant la variété de ses interprètes et l’originalité de sa programmation. Venus de tous les horizons, pianistes et instrumentistes rivalisent de virtuosité pour un résultat sans appel. A en juger par les tonnerres d’applaudissement et les nombreux rappels, nul doute que le plaisir fut partagé par tous. Le premier concert de Julie Alcaraz voyait la jeune pianiste distinguée en 2015 au Conservatoire de Paris exécuter brillamment une pièce de Jean-Philippe Rameau, le célèbrissime Carnaval de Robert Schumann et une pièce d’Albeniz. La pluie ne douchait ni son ardeur ni les attentes du public. Les aléas du concert en plein air étaient bien vite oubliés tant la pianiste finissait de séduire l’audience. Une interprète à suivre!

Le pianiste israélien Iddo Bar-Shaï prend possession des lieux dès le samedi pour deux prestations euphorisantes. D’abord en piano seul avec CouperinHaydn et Chopin, puis accompagné du Quatuor Ardeo et du contrebassiste Cédric Carlier. De quoi faire décoller le public vers la stratosphère avec une interprétation enlevée de La Truite de Franz Schubert. Le samedi se concluait par un buffet convivial et chaleureux organisé par l’association. Et c’est là tout l’intérêt du festival car public et interprètes se côtoient dans une simplicité confondante, échangeant naturellement anecdotes et points de vue. La jeunesse des musiciens fait plaisir à voir et les rires se multiplient sans gêne aucune. Etales de livres et de CD’s permettent également aux fans transis d’obtenir des autographes de leurs idoles.

Le dimanche débute sur les chapeaux de roue avec le Bechet Jazz Quartet pour un pur moment de jazz. Le fils de Sidney Bechet a réuni autour de lui des musiciens experts et revisite les standards de son père ainsi que des pièces immémoriales. Le célèbre Summertime de Gershwin suit le Petite Fleur du célèbre saxophoniste tandis que pianiste, contrebassiste et batteur rivalisent de prouesse dans des solos rien de moins que tigresques. Plus d’1h30 de prestation achève de faire s’extasier un public chauffé par les rayons du soleil. Confortablement installés sur des sièges ou des transats au coeur du parc des Hautannes, les spectateurs applaudissent à tout rompre le moment jazz du week end. Initié en 2015, il y a fort à parier que ce concept jazz se renouvelle dans les années à venir.

Le week end se clôture avec le récital Brahms de Geoffrey Couteau. Remplaçant au pied levé d’un David Kadouch souffrant, le pianiste français ne s’est pas fait prier pour illuminer le public de ses interprétations parfaites de Brahms. Annoncé par Classica comme une des 10 stars de demainGeoffrey Couteau a livré un récital digne de son intégrale Brahms au piano en 6 CDs enregistré récemment. Et c’et le coeur gros que le festival s’est achevé après 5 concerts éblouissants. Compositeurs et interprètes n’ont en rien failli pour enivrer l’audience de mélodies éternelles et de récitals dignes des plus grandes salles parisiennes. Au coeur d’un petit coin de verdure ensoleillé, les pianissimes ont fait honneur à leur rang de valeur montante dans le paysage festivalier français.

Dates :  du 24 au 26 juin 2016
Lieu Saint Germain au Mont d’Or (69)

Note
Qualité des interprètes
Plaisir du public
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here