La différence invisible livre un témoignage poignant sur la découverte de la différence (Delcourt)

La différence invisible
La différence invisible, Scénario Julie Dachez, Dessin Mademoiselle Caroline

La différence invisible livre un témoignage poignant sur la découverte de la différence (Delcourt)rt)

Marguerite est une jeune femme de 27 ans comme tout le monde. Elle vit dans son appartement avec ses deux chats et son chien, elle travaille dans une grande entreprise, elle a un petit copain. Pourtant, une voix intérieure ne cesse de la tourmenter. Pourquoi connait elle tant de difficultés à se socialiser avec les autres, souffre-t-elle si facilement de problèmes avec le bruit et s’entoure-t-elle de tant de petites manies? La différence invisible traite d’une découverte de soi-même car à force de recherches, Marguerite va découvrir qu’elle est atteinte du syndrome d’Asperger. La BD est un modèle de pudeur avec ses dessins clairs et son scénario tout en délicatesse. Un grand moment de lecture qui interpellera chaque lecteur par son honnêteté et sa simplicité.

Le récit d’une libération

La jeune héroïne Marguerite ne souffre pas de pathologie grave ni de maladie gravement invalidante. Son existence suit un rythme routinier qui la rassure et la conforte avec tous les attributs de la normalité. La BD révèle pourtant ces menues contrariétés qui égrènent son quotidien. Sans y prêter une attention particulière, Marguerite en souffre de plus en plus car la perception des autres vire aux critiques répétées et aux remises en cause perpétuelles. Elle quitte les soirées précocement, préfère dormir sur son matelas pour ne pas être réveillée et peut parler de ses passions pendant des heures. Julie Dachez se raconte sous les traits de Marguerite et la BD devient une quête de soi. L’héroïne est de plus en plus mal à l’aise et va chercher à mettre un nom sur ce qu’elle ne parvient pas à identifier. Ce n’est qu’après un rendez vous avec le Docteur Crowe que l’espoir renait. Ne serait-elle pas atteinte du syndrome d’Asperger?

Une BD témoignage

En plus d’un récit pudique et délicat, la différence invisible donne surtout des clés pour comprendre et évaluer un syndrome plus répandu qu’il n’y parait. L’ouvrage se finit avec de bons conseils et les coordonnées utiles pour creuser la question si nécessaire. L’héroïne vit une véritable libération quand elle se sent enfin prise au sérieux. Finies les critiques faciles et l’inconfort perpétuel, elle peut enfin se sentir libre et simplement différente. Car la différence n’est pas une faiblesse ou un défaut, c’est juste… une différence. Au coeur d’une société de plus en plus formatée et normée, la différence fait encourir le risque de la dévalorisation et du préjugé. La BD est un récit de courage et surtout un exemple de reprise en main de son existence. Car la solution, comme souvent, se trouve en soi. Marguerite alias Julie Dachez n’a plus peur de ce qu’elle est. Le dessin de Mademoiselle Caroline va à l’essentiel, faisant bien ressortir les expressions des personnages dans une belle gamme de nuances.

La différence invisible est une BD qui se dévore et se relit presque immédiatement. L’héroïne vit une belle aventure personnelle qui laisse un large sourire imprimé sur le visage du lecteur.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

Date de parution : 31 aout 2016
Scénariste(s) : Julie Dachez
Dessinateur(s) : Mademoiselle Caroline
Genre : Témoignage
Editeur : Delcourt
Prix : 22,95 € (196 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

La différence invisible
La différence invisible

La différence invisible
La différence invisible

 

 

 

 

 

Note
Originalité
Dessins
Scénarios
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE