Toni Erdmann ou la complexité des relations père-fille

Toni Erdmann
Toni Erdmann Photo © Komplizen Film

Toni Erdmann ou la complexité des relations père-fille

Toni Erdmann a été réalisé par Maren Ade qui a reçu pour ce film le Prix de la Critique Internationale à Cannes 2016 (il aurait mérité beaucoup mieux). Elle avoue s’être inspirée de sa propre vie pour son film qui connaît un immense succès auprès du public.

Film déjanté

Maren Ade s’attache à la relation très spéciale père-fille. On reproche souvent aux réalisateurs de ne pas oser, dans Toni Erdman, Maren Ade a osé ! Elle s’est complètement lâchée à tel point que certains passages sont complètement déjantés. On aime ou on déteste ! Publik’Art a aimé !
Le film se passe en Roumanie. On découvre ce pays sous toutes ces formes, de la plus riche à la plus pauvre. Sandra Hüller joue le rôle de la fille de Winfried, Inès. Jeune femme, brillante avocat-conseil dans un très grand cabinet de Bucarest. Elle ne pense qu’à son boulot, sans arrêt connectée, et ce qu’elle fait est complètement inhumain et cynique. Elle se charge, entre autres, de licencier des centaines de personnes que le chef d’entreprise n’ose pas faire lui-même. Elle n’a absolument aucune honte à exercer son métier, mais elle a honte de son père. Et Winfried part en Roumanie, pour « suivre » sa fille et découvrir ce qu’elle est devenue. Dans des situations inédites assez invraisemblables, Winfried Conradi va devenir Toni Erdmann, avec sa perruque et ses fausses dents cachées en permanence dans sa poche de chemise. Il va contrecarrer tous les plans professionnels et même personnels d’Inès. Il va faire gaffe sur gaffe et faire foirer tous les plans de sa fille, femme d’affaires démoniaque. Les situations sont plus qu’originales et ne peuvent pas nous laisser indifférents. Le tout lié avec un humour corrosif.

Acteurs uniques
On rit, on pleure aussi, on réfléchit, on est surpris, voire même dérangés par certaines scènes poussées à l’extrême. Fantasmes, délires ? Peu importe ! Au cœur du film, la relation père-fille avec toutes ses ambivalences et rayonne tout autour une analyse complexe des relations humaines. Maren Ade est obsédée par le sens à donner à sa vie, fil conducteur et dérangeant de son film.
Les acteurs sont tous étonnants. Que ce soit Sandra Hüller ou Peter Simonischek, leurs jeux sont remarquables.
Un film fou, délirant, poignant, perturbant, qui dure longtemps (mais on ne s’y ennuie jamais) et qui renferme des trésors d’humanité et de sensibilité. A découvrir sans préjugés !

SYNOPSIS ET INFOS


dans Toni Erdman, Maren AdeQuand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann…

Sortie : le 17 août 2016
Durée : 2h42
Réalisateur : Maren Ade
Avec : Peter Simonischek, Sandra Hüller, Michael Wittenborn
Genre : Drame

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here