Trashed, un documentaire comme un signal d’alarme

Trashed
Trashed, documentaire de Candida Brady, Copyright Tiberius Film

Trashed, un documentaire comme un signal d’alarme

Le documentaire Trashed ne passe par 4 chemins pour souligner l’état critique de la planète. L’acteur Jeremy Irons parcourt le monde et met le doigt là où ça fait mal. Entreprises polluantes, habitants menacés, la charge pro-environnementale se mue souvent en brulot anti-capitaliste. Pays industrialisés ou du tiers monde, tout le monde en prend pour son grade. Le documentaire se finit sur quelques bonnes idées de solution, à appliquer au plus vite pour sauver ce qui peut l’être encore.

Un acteur engagé

Il faut maintenant une star hollywoodienne pour attirer l’attention et toucher le grand public. L’acteur britannique Jeremy Irons sillonne la planète et fait un constat implacable. La gestion des déchets est partout déficiente et l’augmentation exponentielle du nombre d’habitants sur la planète n’arrange rien. Rivières souillées, nappes phréatiques polluées, la situation est critique. Si l’on considère également la pollution des océans et l’impact sur la chaine alimentaire, il est impossible de ne pas s’alarmer. Un infâme bouillon de plastique recouvre petit à petit tous les océans du monde, tous les animaux contiennent du plastique dans leurs corps, faisant craindre, à terme, une totale stérilité de l’espèce humaine.

Partout le même constat

Plage Libanaise,  décharge au coeur du Yorkshire, Beijing, New York, Islande, France, Vietnam, partout le constat est le même. L’homme détruit son environnement et se met en danger. Le sommet est atteint avec les conséquences de l’épandage de l’Agent Orange pendant la guerre du Vietnam, entrainant malformations et handicaps. Même les petits mais trop nombreux mégots de cigarette sont pointés du doigt. Avec une donnée qui fait frissonner: les handicaps surviennent presque automatiquement pour des populations vivant à moins de 3km de sites dangereux. Et il est presque impossible d’attaquer les entreprises coupables en justice, les tribunaux déboutent quasi systématiquement les populations qui attaquent le grand capital, dans un grand déni généralisé.

Quelles solutions existent?

Si l’incinération est rapidement brocardée pour ses sinistres effets secondaires, le documentaire montre que des solutions existent, sans production de toxines ni dangers pour l’homme. San Francisco est à la pointe avec des procédés rentables et respectueux de l’environnement. En arrêtant le gaspillage et en organisant la collecte de déchets, il est possible de cesser la gabegie actuelle. La fin du documentaire donne du baume au coeur mais pourra-t-on rapidement inverser la tendance? S’il est alarmiste, le documentaire reste didactique et rigoureux, mettant en lumière ce qu’aucun média ne relate habituellement. Le point de non retour est proche… saura-t-on se réveiller à temps?

Comme souvent pour ce genre de problématique, ce documentaire est lumineux et éclairant. Mais sera-t-il suffisant pour éveiller les consciences?

SYNOPSIS ET INFOS

Trashed
Trashed

TRASHED suit le voyage à travers le monde de l’acteur oscarisé Jeremy Irons pour étudier les dommages causés par les déchets sur l’environnement et notre santé. De l’Islande à l’Indonésie en passant par la France et le Liban, il rencontre des scientifiques, des politiciens et des gens ordinaires dont la santé et le mode de vie ont été profondément affectés par cette pollution. Terrible et beau à la fois, ce documentaire délivre aussi un message d’espoir et montre qu’il existe des démarches alternatives pour régler le problème.

Sortie : le 16 novembre 2016
Durée : 1h38
Réalisateur : Candida Brady
Avec : Jeremy Irons
Genre : Documentaire

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Réalisation
Portée du message
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here