Mes vrais enfants, un roman époustouflant de Jo Walton (Denoël)

Jo Walton
Jo Walton © babelio

Mes vrais enfants, un roman époustouflant de Jo Walton (Denoël)

Mes vrais enfants, une femme, deux vies, deux univers

Jo Walton, auteure originaire du Pays de Galles, nous offre une pépite avec son dernier livre : Mes vrais enfants. C’est un peu l’histoire « double » d’une femme. Très difficile à décrire, mais tellement passionnante !

Jo Walton a une imagination débordante. Non seulement elle écrit remarquablement bien, mais elle nous apprend aussi beaucoup de choses. Dans tous les domaines : Histoire, art, éducation… L’héroïne de son roman, Mes vrais enfants, est Patricia Cowan. Cette femme née en 1926 va avoir une vie bien chargée. Dès le premier chapitre, on sait que Patricia est vieille, et VC : vraiment confuse, dans une maison de retraite. Elle nous raconte sa vie, ses souvenirs du passé, sa vie ou plutôt ses deux vies. Une vie où elle s’appellera Tricia, puis Trish et une autre où elle sera Pat. C’est la même femme mais Tricia a dit oui à Mark et l’épousera alors que Pat a rencontré Bee, l’amour de sa vie. Tricia comme Pat a eu des enfants. Mais pas dans les mêmes conditions ni les mêmes circonstances, ni le même univers. Deux façons totalement opposées de vivre sa vie, ses maternités, ses amours.

La femme au coeur du roman

Tout est passionnant dans ce livre, Mes vrais enfants. Tout est parfaitement mené et centré sur la femme, celle des années cinquante. On suit Tricia avec angoisse. Elle souffre dans son mariage. Alors qu’on entre dans l’intimité de Pat avec volupté et délicatesse. On découvre à travers elle l’amour entre deux femmes, sexuelle et pudique. Rien de choquant. Tout est finement dosé et sonne parfaitement juste. Pat a eu des enfants, et Tricia aussi. Pat est amoureuse de Bee et de l’Italie et nous fait partager ses deux amours d’une merveilleuse façon. On voyage avec elle en Italie dont on découvre tous les trésors. On partage tout avec Pat comme avec Trish, leurs joies, leurs douleurs,leurs souffrances,leurs deuils,leurs maladies… La vie n’épargne ni Pat, ni Trish. D’ailleurs qui épargne-t-elle la vie ?
Les relations intergénérationnelles sont omni présentes dans Mes vrais enfants.

Identification évidente

Tout tourne autour de la femme, de la mère, de sa vie au quotidien, des questions qu’elles se posent, sur ses choix, son éducation, sa liberté, ses amours, sa sexualité, et même sa façon de penser tout au long des années. Un brin féministe, un brin audacieux, un brin idéologique, un brin intimiste et un brin philosophique, ce roman de Jo Walton ne peut que nous passionner. On ne peut que s’identifier à Pat ou Tricia ! Et nous, si on avait fait un autre choix, quelle serait alors notre vie ? Vaste question, plus qu’angoissante…

J’aime les livres où l’on peut relire le premier chapitre dès la fin du roman. C’est à dire que quand on finit le roman, on peut le reprendre au début, et tout prend sa place. La boucle est bouclée. On a du mal à la quitter, Pat, la vieille Pat Pat, VC, vraiment confuse, mais pas si confuse que ça !

Impossible de vous en dévoiler davantage sur cet excellent roman très original de Jo Walton. Je ne peux que vous inciter à le lire et à vous régaler ! Vous aurez l’impression de lire deux livres en parallèle, sans jamais vous tromper de vie ! Un véritable coup de cœur pour Publik’Art !

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS


Trad. de l’anglais par Florence Dolisi

Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.

Date de parution : le 19 janvier 2017
Auteur : Jo Walton
Editeur : Denoël
Prix : 22,50 € (352 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here