La guerre des Sambre – Maxime & Constance, tome 2 : une BD d’Yslaire et Marc-Antoine Boidin (Glénat)

La guerre des Sambre – Maxime & Constance

La guerre des Sambre – Maxime & Constance, tome 2 : une BD d’Yslaire et Marc-Antoine Boidin (Glénat)

Après un excellent premier album qui mettait en scène l’enfance difficile de Maxime de Sambre, ce nouvel épisode nous raconte son mariage malheureux avec Louise-Marguerite Collée des Vignes. De cette union arrangée et consommée avant l’heure naîtront des enfants dont le sort ne sera pas toujours heureux, bien au contraire. Le cycle de La guerre des Sambre – Maxime & Constance est cette fois chahuté par la Révolution française qui vient frapper de plein fouet cette famille maudite.

Date de parution : le 28 octobre 2015
Auteurs : Yslaire (scénario) et Marc-Antoine Boidin (dessin)
Editeur : Glénat
Prix : 14,50 € (56 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

[vc_custom_heading text=”Résumé de l’éditeur :” font_container=”tag:h5|text_align:left|color:%23337ebf” google_fonts=”font_family:Lobster%3Aregular|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal”]

Maxime de Sambre est sorti acquitté de son procès pour le meurtre du Baron von Dantz. La brillante plaidoirie de son jeune avocat, un certain Robespierre, semble avoir fait son effet… À présent, Maxime célèbre son union avec Louise-Marguerite Collée des Vignes, qu’il a déjà mise enceinte. Le mariage se déroule en toute intimité. Seule la proche famille est présente. Mais très vite, le jeune homme, aussi charmeur qu’arrogant, laisse entrevoir une personnalité malsaine qui attise les tensions au sein de sa belle-famille. Tensions dont est témoin la servante Constance Van Loo, secrètement et éperdument amoureuse de Maxime, avec qui elle a grandi…
Yslaire et Marc-Antoine Boidin poursuivent en beauté l’ultime trilogie consacrée à la malédiction de la famille Sambre qui traverse les générations, alors que la Révolution française s’annonce. Découvrez bientôt toutes les réponses aux mystères qui entourent cette passionnante saga familiale, à la dimension tragique et littéraire.

[vc_custom_heading text=”Les planches de l’album :” font_container=”tag:h5|text_align:left|color:%231e73be” google_fonts=”font_family:Lobster%3Aregular|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal”][vc_gallery type=”image_grid” images=”27630,27631,27632″][vc_custom_heading text=”Notre avis sur l’album :” font_container=”tag:h5|text_align:left|color:%231e73be” google_fonts=”font_family:Lobster%3Aregular|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal”]

Colérique, cruel et volage sont les principaux traits de caractère de Maxime de Sambre qui, à peine marié, fuit déjà le domicile conjugal pour faire la cour à sa belle-soeur. Bientôt père de famille, il n’a pourtant pas gagné en maturité, jouant de ses charmes pour amadouer son entourage et obtenir tout ce qu’il veut : de l’argent et des plaisirs charnels. Son insouciance maladive va être mise à mal car le destin lui réserve bien des mauvais tours. Malgré ses infidélités, il fonde petit à petit une vraie famille et perpétue ainsi la malédiction des de Sambre.

Les charmes de La guerre des Sambre n’auront pas eu raison de nous, cette fois.

On retrouve dans ce deuxième tome de La guerre des Sambre – Maxime & Constance  tous les codes de la saga familiale, au premier rang desquels le style narratif fait figure de proue. Yslaire livre un récit de littérature original et immersif, propre à son univers. On regrette toutefois le manque de relief de l’intrigue dans un épisode qui a tendance à s’enraciner. Le scénario aurait mérité plus encore de piquant et de rebondissements.

Le travail de Marc-Antoine Boidin est par ailleurs toujours appréciable. Le dessinateur adopte les codes d’Yslaire avec brio, que ce soit dans l’élégance de son trait – d’une extrême finesse – ou dans la coloration sepia au filtre rouge sang. La saga cultive un esthétisme raffiné dans chacun de ses albums.

Ce deuxième album apporte, certes, son lot de révélations sur la lignée de Sambre, mais il le fait assez mollement et laisse à demi-convaincu. Les charmes de La guerre des Sambre n’auront pas eu raison de nous, cette fois.

[vc_custom_heading text=”Nos coups de coeur BD : ” font_container=”tag:h5|text_align:left|color:%231e73be” google_fonts=”font_family:Lobster%3Aregular|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal” link=”url:http%3A%2F%2Fpublikart.net%2Fbd%2Fselection-des-bd-coups-de-coeur%2F||”]

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here