“Noé” ou la figure dansée et enlevée de Thierry Malandain à la Gare du Midi de Biarritz

"Noé" ou la figure dansée et enlevée de Thierry Malandain
“Noé” © Olivier Houeix

“Noé” ou la figure dansée et enlevée de Thierry Malandain

Thierry Malandain s’attaque au mythe du Déluge en se concentrant sur la figure héroïque de Noé. Entre un monde qui s’écroule et une nouvelle ère, Noé incarne le destin commun de l’humanité et sa possible rédemption.

Le chorégraphe embarque pas moins de vingt-deux danseurs dans cette traversée aux aires d’odyssée haletante. Alliant habilement le vocabulaire classique et les compositions contemporaines, il nous offre sur la magistrale Messa di gloria de Rossini, un ballet aussi enlevé que parfaitement maîtrisé.

Evénement fondateur, Noé s’ouvre sur le meurtre de Caïn, annonçant la fin prochaine de l’espèce humaine. Dès lors, le mythe biblique de la désolation sert de fil rouge à un récit imaginaire où Noé et sa femme, Emzara, font figures d’Adam et Eve, entreprenant de repeupler la terre et former une nouvelle communauté humaine. Si les eaux diluviennes emportent tout, elles laissent place à l’espoir d’entrevoir un monde nouveau.

L’humanité en devenir 

De ce récit d’anticipation, d’ailleurs très peu utilisé en danse, Thierry Malandain retient la symbolique et son mouvement régénérateur où Noé et les siens cristallisent  l’avènement d’un monde meilleur.

La pulsation des corps aux accents tribaux ainsi que des duos hypnotiques martèlent et cisèlent cette terre à reconstruire où la défaillance des hommes a conduit dans un premier temps à son anéantissement.

Tableaux saisissants que ces figures collectives où les bras s’enchaînent dans un alignement aussi rapide que furtif tandis que dans un rituel obsédant, s’imprime la quête d’une communauté humaine en devenir.

D’une maîtrise totale, les danseurs à l’unisson s’emparent avec brio de cette danse tellurique aussi réjouissante qu’enivrante. 

INFOS

Dates : du 08 au 10 août 2018 l Lieu : Gare du Midi (Biarritz)
Chorégraphe : Thierry Malandain

Note
Originalité
Scénographie
Chorégraphie
Amaury Jacquet
Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here