Silver Batal et le Dragon d’eau, un roman jeunesse entre désert et océan (Lumen)

Silver Batal et le Dragon d’eau, un roman jeunesse entre désert et océan (Lumen)

Autrice de romans pour enfants et jeunes adultes, K.D. Halbrook est la co-fondatrice du site internet ‘’YA Highway’’, qui donne des conseils tant de lecture que d’écriture, focalisé sur le Young Adult. Elle est inspirée par son héritage familial, et plus particulièrement les origines Slovaques de sa grand-mère et Libanaises de son grand-père. Rien que nous, paru en 2013 chez Albin Michel sous le nom de Kristin Halbrook, avait convaincu le public Young Adult à sa sortie. Silver Batal et le dragons d’eau est le premier tome d’une saga destinée à la jeunesse et a été reçu dès sa parution avec beaucoup d’engouement.

Échapper à son destin

Silver a des rêves plein la tête, des rêves de gloire qui ne coïncident pas du tout avec la succession que lui prépare son père. Depuis sa naissance, Silver est élé-joaillière, une joaillière en devenir. Son père a bien l’intention de lui transmettre sa boutique dans quelques années, la boutique qui fait sa joie et sa fierté. Silver, en plus de n’avoir aucun talent pour la bijouterie, n’a surtout aucun intérêt pour la passion de son père. La question du devoir se pose assez rapidement dans le roman : doit-elle faire ce que l’on attend d’elle, ce que sa famille lui prédit, ou suivre ses rêves et risquer la déception de ses parents ? Silver est une jeune fille de treize ans, qui doit se poser l’une des questions les plus complexes, celle qui va déterminer tout le reste de son existence : enterrer ses rêves ou les embraser ?

Un personnage réaliste, avec ses qualités et ses défauts

Silver a une forte personnalité, un sacré caractère qui la rend très impulsive et lui fait prendre des décisions qui, si elles semblent idéales sur le coup, sont quelques peu irréfléchies. Mais attendre d’une enfant de treize ans une réflexion de chacune de ses décisions et de leurs conséquences serait complètement irréaliste. Le lecteur pourra facilement s’identifier à Silver Batal qui, même si elle a pour compagnie un dragon d’eau, saura parler à tous.

Des codes jeunesse maîtrisés

Silver Batal et le Dragon d’eau reprend les codes jeunesse que l’on connaît, et s’en accommode à la perfection. Le roman de K.D. Halbrook comporte de l’action, des retournements de situation et des antagonistes plus malveillants et difficiles à vaincre les uns que les autres. La plume de l’autrice est très fluide, les chapitres s’enchaînent avec beaucoup de facilité. Le lecteur ne perd pas l’objectif de vue, même si Silver le perd parfois. Silver Batal et le Dragon d’eau nous offre un paysage unique, des décors écrits avec tant de précision et de clarté qu’on pourrait presque sentir les odeurs sortir des échoppes de la capitale.

Silver Batal et le Dragon d’eau est un roman surprenant, ponctué de retournements de situation qui modifient tout le roman et notre la lecture en un rien de temps. La plume de K.D. Halbrook est rythmée et captivante, sa description de ces créatures mystiques donne envie au lecteur d’en savoir encore plus et, pourquoi pas, d’accompagner Silver à la rencontre de ces dragons d’eau.

Infos de l’éditeur :

Date de parution : Juin 2019
Auteur : K.D. Halbrook
Editeur : Lumen
Prix : 11,70 €
Note
Originalité
Scénario
Qualité de l écriture
Plaisir de lecture
Elisa Houot
Elisa n'a que 20 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études d'édition. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !"

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here