Raqqa

9 jours à Raqqa se concentre sur cette ville syrienne de Raqqa devenue la capitale du califat islamique pendant le règne de Daesh sur la Syrie et l’Irak de l’été 2014 au printemps 2019. Le maire de cette ville, Leila Mustapha, doit faire l’objet d’un ouvrage et elle est interviewée pour connaitre son parcours, sa vie et son combat pour rétablir une vie normale dans cette région lourdement éprouvée par le règne de l’Etats islamique. Et c’est parti pour un documentaire qui tient en haleine tout du long.

Un documentaire nécessaire

Kurde et syrienne, Leila Mustapha fait montre d’une volonté de fer pour mener à bien ses combats et émerger en tant que femme dans une communauté plutôt dirigée habituellement par les hommes. La ville de Raqqa et ses 300 000 habitants ont été durement éprouvés par ce passé très récent de capitale de l’état islamique. Réduite à un champ de ruine avec des bâtiments effondrés, la ville garde encore les stigmates d’un conflit meurtrier. Des exécutions se déroulaient sur la place principale, marquant à jamais ceux qui ont vécu à proximité. Cette femme de conviction est ingénieure de formation et bien que maire à tout juste 30 ans, elle n’oublie pas ses racines et sa famille. Elle échange longuement devant la caméra pour des confessions pleines de sens. Alors qu’elle se fixe pour mission de reconstruire sa ville pour ses habitants, elle n’oublie pas le risque qu’elle court tout les jours de subir un attentat de la part de cellules silencieuses de Daesh, car la fin du califat n’a pas fait disparaitre tous ses partisans. L’écrivain Marine de Tilly a traversé l’Irak et la Syrie pour la rencontrer pendant seulement 9 jours, durée courte mais intense où les échanges se sont multipliés quotidiennement. Le documentaire a des atours de film d’espoir face à cette femme combative que rien ne semble pouvoir abattre. Alors que la vie reprend son cours, que les commerces rouvrent et que les questions logistiques liées à l’eau et à l’électricité occupent les esprits, elle se place en grande rassembleuse pour pousser vers l’avant les travaux de chacun.

9 jours à Raqqa montre cette poignée de femmes et d’hommes qui ont choisi de ne pas se laisser abattre pour donner à leur ville un visage humain tourné vers l’avenir et non pas vers ce passé récent si douloureux. Marine de Tilly multiplie les questions à Leila Mustapha pour un portrait de femme forte et déterminée désireuse d’apporter du réconfort à tous ces esprits et ces corps blessés par la guerre.

Synopsis: Leila Mustapha, 30 ans, ingénieure en génie civil, trois fois major de sa promotion, est la jeune maire de Raqqa, l’ancienne capitale autoproclamée de l’état islamique en Syrie. Plongée dans un monde d’hommes, elle a pour mission de reconstruire sa ville en ruines après la guerre, de réconcilier et d’y instaurer la démocratie. Une mission hors normes. Une écrivaine française traverse l’Irak et la Syrie pour venir à sa rencontre. Dans cette ville encore dangereuse, elle a 9 jours pour vivre avec Leila et découvrir son histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici