A Cappella, un film de Lee Sujin

526506

Lee Sujin réalise là son 1er film. Il est à la fois le réalisateur et le scénariste. Et son film A Cappella a déjà reçu 4 prix : 3 au Festival du Film Asiatique de Deauville, et 1 au Festival International du Film de Marrakech. Un film hors du commun et hors norme. Avec une actrice principale époustouflante.
Date de sortie : 19 novembre 2014
Durée : 1h52
Avec : Chun Woo-hee, Jung In-sun, Kim So-Young

Synopsis :

Han Gong-ju, une jeune lycéenne, est contrainte de changer d’établissement scolaire et d’emménager, pour un temps, chez la mère d’un de ses professeurs, tandis qu’une enquête policière suit son cours dans son quartier d’origine. N’ayant en apparence rien à se reprocher, Gong-ju pourra-t-elle échapper à son passé ?

151356

Mon avis sur le film :

Très difficile d’écrire une chronique sur ce film. Comme le dit le réalisateur, dans un entretien filmé et qui est visionné avant le film : moins on en sait sur le film, mieux on le vivra. Sans a priori, sans jugement. Et c’est son but.

C’est un film coréen, où on retrouve une ambiance tout à fait coréenne. Rythme très lent, durant la majeure partie du film. On suit une jeune fille, sans savoir ce qui lui est arrivé. On sait que c’est grave, qu’elle est directement impliquée et qu’elle doit quitter tout du jour au lendemain : son école, son quartier, sa ville même, ses parents…

Mais on ne saura qu’à la fin du film la vérité sur cette jeune fille à la voix si pure, si limpide, si magique.

Les dernières minutes du film révèleront le lourd secret de cette jeune fille. Un très lourd secret. Un secret insupportable. Le film est inspiré d’une histoire vraie. Une histoire qui s’est passée en Corée, mais qui aurait pu se passer n’importe où.

Un film à voir tout en sachant qu’il nous marquera. A vie.

Une très belle réalisation sur un sujet très difficile. Mais un film aussi difficile à « digérer ».

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here