Allo la police ? un recueil de demandes hétéroclites récoltées par Matthieu Kondryszyn (cherche midi)

Allo la police ?
Allo la police ?

Allo la police ? un recueil de demandes hétéroclites récoltées par Matthieu Kondryszyn (cherche midi)

Matthieu Kondryszyn est non seulement l’auteur du livre Allo la police ?, mais c’est aussi et surtout un brigadier qui travaille dans la Police, à l’état-major de Paris depuis quelques années déjà. Il est donc très bien placé pour recevoir les appels du 17.
Devant des appels invraisemblables, il a l’idée de prendre note des requêtes les plus farfelues. Et aujourd’hui, il les publie sous le livre Allo la police ?
Les histoires, souvent très brèves, sont toutes véridiques. Quelquefois on a du mal à le croire, car elles paraissent vraiment stupides.
Les gens appellent le 17 pour n’importe quoi ! Et le livre Allo la police ? récapitule les meilleures demandes parmi les 2000 recensées.
On s’attend à quelque chose de très drôle, mais en fait, c’est surtout idiot. Bien sûr la bêtise fait sourire, et parfois rire, mais 200 pages rien que sur des appels téléphoniques burlesques à la Police, ça ne fait plus vraiment rire !
A la lecture des différentes demandes, on se rend compte que ce sont surtout des gens « dérangés psychiquement » qui téléphonent :
« Allo, le 17 ? Il y avait une bombe atomique dans ma chaudière. Mais il n’y a plus de danger : elle est partie par la fenêtre. » P.128
« Police secours, bonjour !
– Venez vite, s’il vous plait ! Mon mari a égorgé les tapis pour ne pas m’égorger moi ! » p.129
« La police à votre écoute !
– Bonjour, vous pouvez me donner mon numéro de Sécurité sociale ? » p.156
« Urgences police, à votre écoute !
– Bonjour, je n’arrive pas à déplacer ma cuisinière. Vous pouvez venir ? » p.177

Il est vrai que certaines relèvent plus des blagues « Carambar » que de la police !
En fin de compte, on ne peut que plaindre la police d’être envahie de coups de téléphone qui n’ont aucun rapport avec une quelconque urgence. C’est non seulement une perte de temps, d’argent mais ça monopolise la ligne du 17 alors que d’autres personnes ont réellement besoin en urgence de la police.
Un constat alarmant sur l’intelligence des français… Sans doute drôle, mais ça ne m’a pas vraiment éclaté !

[vc_text_separator title= »RESUME DE L’EDITEUR ET INFOS » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]

Allo la police ?Les perles du 17 !

Le 17 est le numéro réservé aux secours et aux urgences de la police. Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille ! Canulars, erreurs, requêtes de malades mentaux, querelles familiales, différends de voisinage… Si croustillants qu’ils soient, les coups de fil de ces drôles de requérants – ponctuels ou récidivistes – bloquent la ligne au détriment de personnes en réelle détresse.
Matthieu Kondryszyn, brigadier à la préfecture de police de Paris, a rassemblé une foule d’appels aussi délirants que véridiques, venus des quatre coins de la France.
Un livre pour rire, mais aussi pour saluer le travail de tous les policiers qui gèrent chaque jour des milliers d’appels.

« Bonjour, ce serait pour une commande de nuggets…
– Vous vous êtes trompé de numéro, monsieur.
– Ah bon ? Y a pas de poulets ici ? »

*

« J’ai frappé ma femme, c’est pas trop grave.
Mais je voudrais savoir si je pouvais déposer plainte contre moi-même,
parce qu’elle ne veut pas le faire… »

*

« Je vous appelle pour un accident.
– Il y a des blessés ?
– Il y a un blessé matériel : ma voiture ! »

*

« Allo, la police ? Je ne retrouve plus mon téléphone.
Vous pouvez me le faire sonner ? »

Date de parution : le 4 mai 2016
Auteur : Matthieu Kondryszyn
Editeur : cherche midi
Prix : 11 € (208 pages)
Acheter sur : Amazon

NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici