Amazigh – Itinéraire d’hommes libres, une BD de Cédric Liano et Mohamed Arejdal (Steinkis)

1148930_10152290740264684_478053852_n

Date de sortie : le 16 avril 2014

Auteurs : Cédric Liano (scénario et dessin) d’après l’histoire vraie de Mohamed Arejdal

Prix : 18 € (160 pages)

Amazigh –  Itinéraire d’hommes libres est un roman graphique retraçant le parcours de Mohamed Arejdal lorsqu’il tenta de fuir le Maroc pour rejoindre clandestinement les côtes espagnoles et devenir l’artiste européen dont il rêve. Une histoire racontée par Cédric Liano, qui fut professeur à l’école des beaux arts de Tétouan (Maroc) où il fit la rencontre de Mohamed, finalement resté au pays.

Résumé de l’éditeur :

Amazigh raconte l’histoire vraie de Mohamed Arejdal. Mohamed, jeune Marocain, entreprend clandestinement, comme tant d’autres, le voyage vers l’Europe. Cette traversée, si elle échoue, n’en est pas pour autant un drame, et ce qui lui apparaît d’abord comme un cauchemar – traversée périlleuse, arrestation, évasion, prison, expulsion et retour au Maroc – pourrait même le conduire vers un rêve… Car ce n’est pas un retour à la case départ. Cette expérience provoque une prise de conscience, et Mohamed va reprendre ses études, intégrer une école d’art et peu à peu émergera l’artiste aujourd’hui reconnu internationalement.

bd-amazigh-roman-graphique-mohamed-arejdal-cedric-liano

Le récit de Cédric Liano est à la fois touchant et édifiant. Il dénonce avec brio les travers de l’émigration clandestine en mettant en scène un parcours aller-retour dans tous ses rouages administratifs et pénitentiers. Mohamed Arejdal est comme les jeunes de son pays. Il ne voit pas grand chose pour y occuper ou construire son avenir. Et comme tant d’autres, il mettra sa vie en danger à plusieurs reprises pour tenter de transformer l’essai. Parti dans une embarcation de fortune, on suit Mohamed, retenant notre souffle jusqu’à son arrestation en Espagne qui ne se fera pas sans heurts ni sans de nombreuses péripéties. Une histoire saisissante d’un homme ordinaire au destin que l’on aimerait extraordinaire. Pourtant, chaque chapitre de son évasion terrestre ne se fera pas sans son lot de désillusions, accompagné parfois de violence, et toujours de l’absurdité des hommes auxquels il devra faire face. Heureusement, quelques lueurs chaleureuses parsèment son chemin, ici et là. Un peu d’humanité dans un récit qui reste très noir, même si Mohamed trouvera finalement ce qu’il recherche, chez lui : un avenir, une école, l’art.

Le dessin en noir et blanc est très basique, comme griffonné d’un premier jet, avec ses défauts apparents. Cela dégage une ambiance de carnet de voyage dessiné sur le pouce et renforce l’illusion du récit raconté par son héros. Cédric Liano parvient ainsi à l’incarner de la meilleure des façons. Une approche originale qui met l’accent sur l’authenticité du récit qui domine ce roman graphique.

Amazigh – Itinéraire d’hommes libres est une très belle initiative qui propose de vivre l’émigration clandestine à la première personne.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here