Angry Birds, du rire garanti pour petits et grands

Angry Birds, film de, Clay Kaytis et Fergal Reilly, Copyright Sony Pictures Releasing GmbH
Angry Birds, film de, Clay Kaytis et Fergal Reilly, Copyright Sony Pictures Releasing GmbH

Angry Birds, du rire garanti pour petits et grands

Les irascibles volatiles d’Angry Birds se transfèrent de l’écran des smartphones vers le grand écran à partir du 11 mai 2016. Avec les voix d’Omar Sy et d’Audrey Lamy, l’ambiance est à la joyeuse pagaille et au règlement de comptes avec les cochons verts (et vicieux). Un film clairement destiné à un public familial avec parents et enfants unis dans un même éclat de rire. Les nostalgiques des parties effrénées d’Angry Birds dans le métro pourront aussi vivre une belle séance de nostalgie.

Les 3 oiseaux les plus connus du célèbre jeu mènent la danse. Red est un oiseau perpétuellement rouge (de colère), Chuck est à l’oiseau ce que Speedy Gonzalez est à la souris et Bomb est un oiseau noir qui a le chic d’exploser à tout bout de champs. Au coeur d’une île déserte, ils animent un tranquille paradis qu’une invasion de cochons verts (et vicieux) va bientôt bouleverser. Red est un vilain petit canard complexé par des sourcils très voyants mais il va sauver ses semblables avec l’aide de ses amis. Je vous rassure, le scénario n’est qu’un prétexte léger pour un défilé de blagues potaches et distrayantes. Pas de surmenage neuronal en vue devant cette boutade qui vise la distraction à fond la caisse. Quelques péripéties cocasses font mouche tandis que les 1h38 du film se déroulent tranquillement.

Quelques faits notables pourront vous motiver pour accompagner votre petit neveu préféré voir Angry Birds. Black Sabbath se fait entendre à gauche (Paranoid je crois), ainsi que Steve Aoki pour une scène de rave endiablée plus une version survitaminée du tube I will survive. Les plus assidus reconnaitront une référence à Daft Punk avec ces cochons DJ casqués et d’autres se rappelleront de la scène la plus emblématique de X-Men Days of future past. Pour ceux qui ont passé des heures sur le jeu addictif de Rovio, le film propose quelques scènes de catapultage pour casser du cochon vert (et vicieux). Les plus sceptiques noteront que la civilisation porcine est quasiment annihilée par les joyeux vertébrés tétrapodes ailés, plus communément appelés oiseaux. Sony Pictures ne lésine pas sur le budget avec un total de 175 M$, pour un carton mondial attendu et prévisible.

Angry Birds propose un divertissement furieusement désopilant qui alimentera les discussions dans la cour de récrée. Les sourires sont au rendez vous pour un moment de repos intellectuel qui fait du bien.

Profitez-en pour jouer à notre grand concours Angry Birds !

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Angry BirdsCe film nous amène sur une île entièrement peuplée d’oiseaux heureux et qui ne volent pas – ou presque. Dans ce paradis, Red, un oiseau avec un problème de colère, le très pressé Chuck, et l’imprévisible Bomb ont toujours été mis à l’écart. Mais lorsqu’arrivent des cochons verts mystérieux sur l’île, ce sera la mission de ce groupe de parias de découvrir ce que trament les cochons.

Sortie : le 11 mai 2016
Durée : 1h38
Réalisateur : Clay Kaytis, Fergal Reilly
Avec :  Omar Sy, Audrey Lamy, Jason Sudeikis
Genre : Animation, Famille, Comédié

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Réalisation
Animation
Rires
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here