Au plaisir d’aimer, un livre de Janine Boissard (Flammarion)

Au plaisir d’aimer, un livre de Janine Boissard

Au plaisir d’aimer, un livre de Janine Boissard (Flammarion)

Janine Boissard nous détend toujours avec ses livres et cette fois-ci, elle ne déroge pas à la règle et nous emporte dans un autre monde. Au plaisir d’aimer est un livre qui nous offre une belle récréation et de jolis portraits de femmes ! Au propre comme au figuré.

Date de parution : le 25 février 2015
Auteur : Janine Boissard
Editeur : Flammarion
Prix : 19,90 € (314 pages)
Acheter sur : Amazon

[vc_custom_heading text= »Résumé de l’éditeur : » font_container= »tag:h5|text_align:left|color:%23337ebf » google_fonts= »font_family:Lobster%3Aregular|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal »]

Papa est mort hier dans le château portant son nom, Fortjoie. Et maintenant, c’est à nous, mes soeurs et moi, de tout faire pour respecter son dernier voeu : conserver le domaine et, surtout, continuer à y accueillir des jeunes peintres. Pas facile avec des comptes en banque vides et un château qui tombe en ruine. Heureusement, on peut compter sur nos artistes pour nous aider en mettant leur talent à la disposition des belles et riches dames de Poitiers. Mais, dans le secret des ateliers, des intrigues se nouent… Scandale, vengeance : cette fois, est-ce la mort de Fortjoie ? Rire, insolence, plaisir de vivre et d’aimer sont au coeur de ce roman joyeusement libertin. Une bouffée d’air frais dans un monde triste et grincheux.

[vc_custom_heading text= »Notre avis sur le livre : » font_container= »tag:h5|text_align:left|color:%23337ebf » google_fonts= »font_family:Lobster%3Aregular|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal »]

Janine Boissard imagine un conte où il est question de château. Non, ce n’est pas une version de Cendrillon ! Mais bien l’histoire d’Aymar de Fortjoie, qui est propriétaire d’un beau château. C’est Filippa, une des filles du châtelain qui nous livre son histoire familiale.

« Ce n’est pas parce que l’on porte un grand nom et possède un château que l’on dispose d’un compte en banque bien garni… » (p.14)

[R]aconté (…) avec humour et beaucoup de pudeur et de légèreté.

A la mort de leur père, les trois filles et l’amie de toujours de la famille, Rose-Marie de Courlet, se réunissent pour prendre des décisions pour garder Fortjoie, dans un état avancé de délabrement, et les artistes-peintres qu’Aymar avait pris sous son aile. Ils n’ont pas le moindre centime pour payer les différents postes budgétaires… Et leur but est de sauver et de garder à tout prix le château… et les artistes !

L’idée qu’elles vont avoir est géniale. Non seulement, elles vont garder les quatre jeunes peintres, mais elles vont leur faire gagner beaucoup d’argent. Grâce à la haute société de Poitiers, des femmes, toutes d’un certain âge, vont commander leurs portraits auprès d’un artiste de leur choix. Chaque heure de pose est payée. Et il se trouve qu’elles ne suffisent jamais ! Chacune ressort de l’atelier, complètement transfigurée ! Comme si elles avaient eu une révélation. Elle se redécouvrent et reprennent goût à la vie. Mais que se passe-t-il donc dans chaque atelier ?

Il faudra lire ce livre de Janine Boissard pour le découvrir ! Avec un petit côté libertin pas déplaisant du tout ! Le tout est très joliment raconté, avec humour et beaucoup de pudeur et de légèreté. Mais les choses sont dites et les mœurs des maris ne sont pas oubliés !

Il est si doux de croire toujours et encore à l’amour, et surtout à tout âge  !

NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici