Aurus

Bastien Picot alias Aurus dévoile un premier EP avec 4 titres tous aussi fascinants les uns que les autres. L’auteur-compositeur-interprète multiplie les voyages entre Paris et la Réunion pour apparaitre régulièrement aux côtés d’artistes à la notoriété nationale et internationale. Il se met ici en avant avec talent, un vrai artiste à suivre!

Une révélation à suivre

Le CV d’Aurus parle de lui-même. Bastien Picot est surtout connu pour être membre du groupe électro-tribal aux polyphonies ethniques 3SomeSisters, il a également été choriste pour Stevie Wonder, Fred Wesley, Yaël Naim et Charles Aznavour. Il a aussi collaboré avec Richard Bona et l’artiste réunionnaise Maya Kamaty. Il ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de collaborer avec une artiste sur le titre The Abettors, la chanteuse franco-camerounaise Sandra Nkaké, signe qu’il est particulièrement dans l’échange et le partage. Son premier EP est l’occasion d’intégrer des touches de Maloya de la Réunion, un des deux genres musicaux majeurs de l’île avec le Séga. Cette initiative rappelle les incursions aventureuses d’artistes européens majeurs comme Peter Gabriel et Woodkid dans le monde de la musique africaine ou des îles. Le titre Momentum sorti en mai 2019 était un préambule avant quelques concerts à la Réunion au Sakifo et une apparition remarquée au Festival Opus Pocus pour présenter une formation polyphonique éphémère, le Aurus Run en compagnie d’artistes reconnus de la Réunion en première partie des sœurs jumelles d’origine venezueliano-cubano-tunisien, Ibeyi. Aurus est apparu également au MaMa, à l’Olympia en première partie de la chanteuse suisse Charline Mignot alias Vendredi sur mer. Auteur-compositeur-interprète Tamponnais, Bastien Picot vit aujourd’hui entre Paris et la Réunion et multiplie les collaborations. La liste se finit avec l’évocation d’un enregistrement récent comme chanteur lead sur un album jazz réalisé par Richard Bona, avec André Ceccarelli, Sylvain Luc et Hadrien Feraud. Le titre Mean World Syndrome révèle sa voix angélique dans une ambiance pop très éthérée et aérienne, comme une preuve du talent d’Aurus à évoluer dans les atmosphères.

Le clip de Scalp est le premier extrait de son EP et aborde le sujet de la charge mentale et du Burn Out. Le clip est réalisé par Bastien Picot lui-même pour illustrer cet état de tension avant une possible implosion. Le morceau met en avant les harmonies vocales et des caisses claires militaires au côté d’une guitare hypnotisante. En mélangeant les langues anglaise et créole, les sonorités pop et électro, le morceau marque par son originalité, une belle porte d’entrée pour un univers fascinant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici