Belle du Seigneur, un livre d’Albert Cohen (Folio, La Pléiade)

Belle du Seigneur, un livre d’Albert Cohen

Belle du Seigneur, un livre d’Albert Cohen

Inutile de présenter cette œuvre, Belle du Seigneur, très connue d’Albert Cohen. Mais je ne peux m’empêcher de vous en parler en ces périodes de fêtes. Ce roman est un pur chef-d’œuvre, même s’il date de 1968. Il reste toujours et encore d’actualité car il ne parle que d’amour. L’amour entre un homme, Solal, et Ariane d’Auble. C’est tout simplement un livre inoubliable, à lire et relire Belle du Seigneur est le troisième volet d’une tétralogie écrite, en 1968, par Albert Cohen. Le 1er volet a été écrit en 1930, Solal. Puis en 1938, Mangeclous et Les Valeureux en 1969.

Belle du Seigneur, un grand classique déjà bien connu, dont l’histoire est très simple : Ariane est mariée à Adrien Deume, petit bourgeois qui travaille à la Société des Nations. Un homme consciencieux qui veut être aimé par ses pairs et qui aime sa femme. Ariane est une jeune femme intelligente, d’un milieu aristocrate, nettement au-dessus de son mari qu’elle méprise quelque peu.

Des retournements de situation rendent la lecture palpitante.

Par un stratagème assez fantasque, le « patron direct » d’Adrien, Solal, va avouer son amour à Ariane. Mais ce n’est pas une femme facile, notre Ariane ! Il va falloir qu’il se donne beaucoup de mal.

Marche triomphale de l’amour. Auguste, elle allait, mue par l’amour comme autrefois ses sœurs des temps anciens, innombrables dormant du sommeil de la terre, allait, immortelle en sa marche, commandée comme les étoiles, légions d’amour conduit en d’éternelles trajectoires, Ariane solennelle, à peine souriante, accompagnée par quelle céleste musique, l’amour, l’amour en ses débuts. p. 654

Solal va finir par la faire tomber en pâmoison devant lui. Il va alors envoyer son mari, Adrien, en mission à l’étranger pour avoir la voie libre. Et tout va s’enchainer à toute vitesse. Très vite Solal va devenir le Prince d’Ariane. Ou plutôt Ariane va se transformer en Belle du Seigneur. Belle du Seigneur est remarquablement écrit. Les sentiments sont décrits avec une justesse à vous donner des frissons. Les situations évoluent à grande vitesse et pas toujours dans le bon sens. Des retournements de situation rendent la lecture palpitante.

Qui n’a pas été un jour Belle du seigneur ? Qui n’a pas joué au Seigneur, une fois dans sa vie ? Leur passion est sublime. Ils sont dans l’interdit et toute la mesure de leur amour est encensée. Jusqu’au jour où… Ils s’enferment pour mieux vivre leur amour. Ils partent dans le midi et passe des jours à l’hôtel, enfermés, des jours, voire des mois. Pour s’aimer, sans être vus. Et un jour, ils décident de louer une maison pour se sentir plus libres. Mais rien ne se vivra facilement. Plus rien ne sera naturel. Mais pour découvrir cette passion dévorante, il va vous falloir lire ce livre sans plus tarder ! On reste les témoins de ce couple qui nous renvoie à notre condition humaine, qui nous fait rire et pleurer ! Surtout beaucoup rire !

Bref, si vous n’avez pas lu Belle du Seigneur, faites-le vous offrir, ou offrez-le aux personnes que vous aimez. Et n’oubliez pas : un livre ne se prête jamais ! Remarquablement écrit et vraiment facile à lire. Un vrai coup de cœur de Publik’Art !

Ce livre est édité chez Folio mais également aux Editions La Pléiade. Albert Cohen avec Belle du Seigneur a reçu le Grand Prix du Roman de l’Académie Française en 1968.

[vc_text_separator title=”RESUME DE L’EDITEUR ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

«Solennels parmi les couples sans amour, ils dansaient, d’eux seuls préoccupés, goûtaient l’un à l’autre, soigneux, profonds, perdus. Béate d’être tenue et guidée, elle ignorait le monde, écoutait le bonheur dans ses veines, parfois s’admirant dans les hautes glaces des murs, élégante, émouvante, exceptionnelle, femme aimée, parfois reculant la tête pour mieux le voir qui lui murmurait des merveilles point toujours comprises, car elle le regardait trop, mais toujours de toute son âme approuvées, qui lui murmurait qu’ils étaient amoureux, et elle avait alors un impalpable rire tremblé, voilà, oui, c’était cela, amoureux, et il lui murmurait qu’il se mourait de baiser et bénir les longs cils recourbés, mais non pas ici, plus tard, lorsqu’ils seraient seuls, et alors elle murmurait qu’ils avaient toute la vie, et soudain elle avait peur de lui avoir déplu, trop sûre d’elle, mais non, ô bonheur, il lui souriait et contre lui la gardait et murmurait que tous les soirs ils se verraient.»
Ariane devant son seigneur, son maître, son aimé Solal, tous deux entourés d’une foule de comparses : ce roman n’est rien de moins que le chef-d’œuvre de la littérature amoureuse de notre époque.

Date de réédition : 1998
Auteur : Albert Cohen
Editeur : Folio et La Pléiade
Prix : 12,90 € (1120 pages)
Acheter sur : Amazon

Albert Cohen

[vc_text_separator title=”NOS LIVRES COUPS DE COEUR” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here