Bonté Divine, un film de Vinko Bresan

Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50Bonté divine

Bonté Divine, un film de Vinko Bresan

En décembre dernier, Charlie Hebdo et le réalisateur de Bonté Divine, Vinko Bresan ont signé un accord de partenariat. Possédant une vision commune de l’art, Charb a dessiné trois illustrations pour le film quelques jours avant l’attentat du 7 janvier 2015. Le long métrage est adapté d’une pièce de théâtre mise en scène par le meilleur ami du réalisateur, Mate Matistic en 1999. C’est d’ailleurs lui qui a composé la musique du film et aidé au scénario.

Sortie : le 1er avril 2015
Durée : 1h37
Avec :  Kresimir Mikic, Niksa Butijer, Marija Skaricic

Synopsis :

Un jeune prêtre est envoyé sur une ile isolée de Dalmatie. Il décide avec deux complices de percer tous les préservatifs en vente sur l’ile afin d’augmenter rapidement la natalité. L’opération est un tel succès que le phénomène devient national voir international.

Bonté divine

Bonté Divine

Bonté Divine est bel est bien une comédie qui décapote. Le personnage principal de la comédie est le père Fabijan, joué par Kresimir Mikic, l’un des plus grands acteurs croates. Il arrive sur une petite île de Croatie où tout le monde se côtoie. Alors que sa mission est de reprendre les rênes de la paroisse, il est inquiété par le fort taux de mortalité de l’île. Il décide d’un stratagème afin de créer un regain considérable dans les naissances. Ce prêtre, naïf et rêveur fait équipe avec Petar, le propriétaire du kiosque local, un homme à la fois rustre et soumis par sa femme. Leur mission est de trouer tous les préservatifs vendus sur l’île afin que toute reproduction soit… productive.

Les personnages ne sont ni plats ni inutiles. Ils sont tous construits intelligemment avec leur caractère repoussant ou attachant. Bien que parfois exagérés, ils restent crédibles.

L’humour noir, le décalage et la satire sont des éléments qui font de cette comédie une œuvre réussie. La comédie critique premièrement certains dogmes religieux incompatibles avec la modernité, mais aussi les hommes de pouvoir qui ne sont pas si forts et bons qu’ils le paraissent, et le peuple, parfois trop réducteur, qui ne voit que ses problèmes sans prendre en considération le contexte global des choses. Les critiques sont à la fois concrètes et drôles.

Bonté Divine

Bonté Divine

La morale du film est bonne. Bien que les éléments comiques nous fassent unanimement rire, le fond est grave et sérieux. Bonté Divine traite de la manipulation, de l’abus de pouvoir et de confiance ainsi que de l’imperfection des Hommes, surtout des religieux. Ce n’est pas une comédie classique, et cela fait du bien de voir des réalisateurs sortir des cases qu’on aime leur attribuer.

Le folklore croate est représenté véridiquement. Vinko Bresan dénonce les fortes mœurs catholiques d’un pays qui se cache derrière la religion depuis la fin du communisme. Il nous montre l’attirance qu’ont les hommes de pouvoir manipuler le peuple ainsi que l’hypocrisie et la distance qui existent entre l’apparence religieuse des croates et la nouvelle génération qui apparait peu à peu au grand jour. Le film nous montre que l’Eglise ne peut pas tout contrôler, et même si elle le pouvait, elle se verrait vite dépassée dans le monde actuel.[pull_quote_right][Une] puissante chance pour [la Croatie] de s’exposer et de faire progresser les consciences[/pull_quote_right]

Bonté Divine nous montre une critique comique complète et argumentée d’une Croatie qui essaie de s’insérer difficilement dans un mondialisme, à cause de mœurs trop conservatrices aux niveaux religieux et politique. La télévision nationale a d’ailleurs refusé de financer le film malgré la difficulté en Croatie de trouver des investisseurs. Elle a cependant acheté des droits de diffusion après la réussite du film. Un intellectuel croate a décrit le travail de l’équipe de Vinko Bresan, sur la une d’un grand journal national comme “le travail d’une bande de transsexuels, de lesbiennes et de communistes“. La Serbie a, quant à elle, beaucoup aidé à la production. Les artistes croates ont ainsi une fine mais puissante chance pour le pays de s’exposer et de faire progresser les consciences vers une ouverture sur le monde.

Cela reste de bon augure car le film est le plus visionné dans le pays depuis son indépendance et les droits ont été vendus dans 32 pays. La place de cinéma est par ailleurs vendue avec un préservatif… et il n’est pas troué !

Bande annonce du film Bonté Divine 

 

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Hugo Bardoula
Je suis étudiant en audiovisuel à l'Institut Supérieur de l'Image et du Son. Je suis passionné par le cinéma, dans sa création de l'écriture au montage, mais aussi en tant que spectateur. Je suis actuellement sur plusieurs projets audiovisuels. J'aime tout ce qui se rapporte à l'art en général du classique à l'urbain dans sa transmission d'émotions. Je crois réellement en sa puissance de transportation dans la vision de l'artiste.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here