Boyhood, un film de Richard Linklater (DVD)

Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50324219 (1)

Boyhood, un film de Richard Linklater

Voilà un film qui a mérité toute notre attention ! Il a été tourné sur douze ans, avec les mêmes acteurs, principaux et secondaires. Ce qui est déjà un bel exploit dans le monde du cinéma américain. Lors de la 68e cérémonie des Baftas de 2015, les récompenses du cinéma britannique remises début février au Royal Opera House de Londres, le film a reçu plusieurs prix dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure actrice. Rien que ça.

Sortie : le 18 février 2015
Durée : 2h45
Avec :  Ellar Coltrane, Patricia Arquette, Ethan Hawke

Synopsis :

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte…

392031

Notre avis sur le film :

On suit le jeune Mason de l’âge de 6 ans à 18 ans. Le scénario fut écrit au fil des années, collant au plus près de la réalité de la vie de Ellar Coltrane qui interprète le jeune Mason. Pour Richard Linklater, tout ce que ressentait Ellar était pris en compte dans le film. Et c’est le réalisateur qui s’adaptait à Ellar et non l’inverse ! Le scénario fut écrit ainsi au fil des années. Une aventure unique ! Tellement bien retranscrite par tous les acteurs qu’on a l’impression d’avoir affaire aux vrais personnages !

Il en ressort une justesse étonnante dans le rôle de ce jeune américain. A travers-lui, on découvre le style de vie américain, l’ambiance, les mentalités, et aussi l’évolution de la société américaine… Mais on suit surtout le cheminement intérieur de Mason. On découvre sa famille et ses passions (il a réellement eu des parents divorcés, il est réellement passionné d’art et de photos). C’est lui-même qui a réalisé sa fresque dans sa chambre…

Le réalisateur s’est aussi largement inspiré de sa propre vie. Ce n’est pas une auto-biographie, mais c’est un beau mélange de biographie de Linklater et de Ellar Coltrane qui sont en réalité, très proches.

212927

On a apprécié Patricia Arquette qui interprète le rôle de la mère de Mason. Et Ethan Hawke, le père qui est aussi musicien. Quant à Samantha, la sœur de Mason, c’est la propre fille du réalisateur qui l’interprète, Lorelei Linklater.

Ce n’est pas un film léger, mais au contraire un film qui ressemble à une leçon de philosophie, et d’éducation. Mason pose les questions et ses parents essaient d’y répondre. Non sans mal.

Beaucoup de finesse, d’intelligence, d’intimité, de maturité et de naturel chez Mason font de ce film un petit bijou de vérité. Et une excellente BO.

Mason évolue au fil des années, mais son entourage aussi. Et les questions sur le sens à donner à sa vie se font plus insistantes. Il en ressort une maturité que n’ont pas de nombreux adultes…

La scène finale de la mère qui voit partir son « petit dernier » pour la Fac est tout simplement magistrale. Et tellement vraie !

Si les enfants ont beaucoup changé physiquement tout au long du film, il n’en est rien des adultes ! Même si le temps file à toute vitesse en nous rendant tous nostalgiques…

Un film à voir, quelque soit votre âge ! Il parlera à tous, adolescents ou adultes !

Les bonus du DVD : 

Digibook avec le livret “Le projet Boyhood” (32 pages)
DVD :
Entretien exclusif avec Richard Linklater lors de son passage à Paris (33′)
“Grandir devant les caméras” : making of (10′)
Les coulisses du tournage (20′)

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

2 COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here