Dans les vestiaires, une BD de Timothé Le Boucher sur l’âge difficile de l’adolescence aux éditions La Boîte à Bulles, parution en juin 2020

Une classe de collégiens braillards et immatures cohabite tous les jeudis dans un vestiaire flambant neuf. Les rivalités s’installent et les blagues adolescentes fusent, les jeunes garnements ne cessent de se jauger et d’inventer des jeux plus débiles les uns que les autres. Mais surtout, il y a celles que tout le monde rêve d’apercevoir, les jeunes filles dénudées dans les vestiaires de l’autre côté du mur. La BD Dans les Vestiaires a changé de nom et est rééditée 6 ans après sa première parution aux éditions La Boîte à Bulles.

Une adolescence lambda?

Les vitres floutées des portes du vestiaires placent une cloison hermétique avec le monde extérieur. Personne ne peut voir ou entendre ce qu’il s’y dit. Les non-dits deviennent apparents et les langues se délient petit à petit, mettant à jour une hiérarchie clanique digne des sociétés tribales. Il y a les intouchables, les bons camarades et les bouc-émissaires constamment pris à partie. Le boulimique Corentin et le mystérieux Gauthier deviennent les héros involontaires d’une histoire adolescente qui vise à l’universel. Surtout que les douches sont collectives et que la pudeur initiale laisse vite place à l’obligation bien compréhensible de se laver après la séance de sport. L’espace clos voit défiler au cours des semaines les renversements d’alliance, les blagues potaches et tous ces petits riens qui revêtent une importance capitale pour ces êtres en cours de formation physique et psychologique. L’auteur et dessinateur Timothé Le Boucher croque les instincts primaires de ces êtres à fleur de peau avec une jolie objectivité qui rappellera peut-être des souvenirs à beaucoup. La puberté est un âge d’apprentissage, avec ses rites, ses épreuves et ses désillusions. Toujours garder la face est difficile lorsque le regard des autres ne cesse de vous jauger.

Synopsis:

Six ans après sa première parution, Les Vestiaires ressort avec un titre plus explicite et une nouvelle couverture, et toujours le talent de l’auteur du Patient et de Ces jours qui disparaissent. Le nouveau vestiaire des collégiens ouvre ses portes. Vitres floutées et toilettes roses, les garçons découvrent les locaux rénovés avec un mélange de gêne et de moquerie. D’autant plus que les douches sont désormais collectives ! Ainsi deviennent-elles un centre d’intérêt particulier, dans cet espace clos où le principe fondamental de l’autorité adulte disparaît et où peuvent s’exprimer les instincts primaires à l’état le plus brut : agressivité, sexualité ado, moqueries, harcèlement de la tête de turc… Est recréée au sein même du vestiaire une microsociété sans limites et à l’équilibre incertain, avec ses chefs craints et ses moutons noirs…

Editeur: La Boîte à Bulles

Auteur: Timothé Le Boucher

Nombre de pages / Prix: 128 pages / 20 euros

NOS NOTES ...
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici