Jardins d'Orient
Jardins d’Orient, Institut du Monde Arabe

Les délices des Jardins d’Orient vous invitent à l’Institut du Monde Arabe

L’Institut du Monde Arabe ravive la légende des jardins paradisiaques de l’Orient éternel. Entre Tigre et Euphrate s’est élevée une civilisation éclairée avec techniques d’irrigation révolutionnaires et oasis luxuriantes. A travers un parcours aux thèmes variés c’est toute la richesse d’un monde allant de l’Atlantique à la Mongolie qui se révèle, en passant par l’Espagne Mauresque et toutes les influences sur l’Europe du XIXe siècle.

Le Jardin d’Orient est considéré comme le reflet terrestre du paradis. Le mot provient d’ailleurs du mot perse pairidaeza signifiant enclos de chasse garni d’arbres et de fleurs. Au milieu des paysages arides et désertiques, un ilot de verdure accompagné d’un cours d’eau fascine et donne envie d’enjoliver encore plus la félicité naturelle. Entre le VIIe siècle et le XIIe siècle, les progrès scientifiques, techniques, culturels, artistiques et philosophiques ont laissé un héritage impérissable rassemblé par l’IMA dans un parcours à la limite de la féérie. De doux chants d’oiseaux accompagnent la visite tandis qu’un bassin d’eau structure le parcours. Echantillons de Perse, pièces de Mongolie ou estampes indiennes évoquent les climats chauds de l’Orient tandis que des croquis imaginent les fabuleux jardins suspendus de Babylone.

La visite se prolonge à l’air libre dans un jardin organisé avec de multiples essences de fleurs et plantes. Un parcours aux senteurs délicieuses mais quelque peu difficile à finaliser sous l’étuve parisienne d’un 19 juillet parisien caniculaire. Qu’importe, l’esprit des Jardins d’Orient est bel et bien présent et de magnifiques roses attirent irrésistiblement le regard. Une terrasse ombragée permet de déguster un sirop de rose ou un verre de la carte. Une infime partie du plaisir ressenti au coeur des jardins d’ailleurs est pleinement ressenti.

L’exposition se termine le 25 septembre, il est encore temps d’aller admirer les paysages angéliques de l’Orient dans cette riche exposition, dépaysante et onirique. Le paradis est un jardin et de très beau exemples sont présents pour le plus grand plaisir des visiteurs. L’IMA se transforme en lieu de paix et d’harmonie rassérénant en ces temps troublés. Tant de quiétude fait le plus grand bien.

Dates : Jusqu’au 25 septembre 2016
Lieu : Institut du Monde Arabe
Entrée : 12 €

Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici