La distance abolie, un livre russe traverse l’Europe pour devenir un webprojet illustré

Lunettes pour un Alcoolique
Lunettes pour un Alcoolique – © Amo.k Photography 2016

La distance abolie, un livre russe traverse l’Europe pour devenir un webprojet illustré

Publik’Art est heureux d’évoquer le projet culturel et ambitieux de la jeune étudiante Alexandra Petrov. Elle lance un pont entre la Russie et la France, multiplie les supports et met à profit son enthousiasme débordant pour traduire et faire découvrir l’écrivain russe Alexandr Safonov. Son projet invoque l’image et la prose, les alphabets cyrillique et romain, Paris et Moscou pour proposer deux nouvelles illustrées par les images oniriques de Lauren Rigaudière.

Alexandr Safonov et Alexandra Petrov se sont rencontrés à Moscou en 2015, inopinément, comme un coup de pouce du destin. Etudiante en Master 1 – Communication Interculturelle Muséologie dans l’Europe Rénovée (CIMER en abrégé) à l’Université Paris Sorbonne (Paris IV), la pétillante jeune femme doit valider son année en participant à la diffusion d’un texte littéraire de son choix. La discussion aboutit si bien que les deux décident de collaborer à un projet commun.
Alexandr Safonov imagine des nouvelles issues de ses expériences personnelles matinées de surréalisme que l’étudiante traduit en français. Ses parents franco-russes lui ont transmis une âme slave qui la conduit à de fréquents allers-retours vers un pays pas si lointain.
La France et la Russie entretiennent des rapports étroits, tant culturels que fraternels. Portée par deux écoles littéraires universellement acclamées, cette entente se matérialise une fois encore via ce projet interculturel.

Lunettes pour un Alcoolique
Lunettes pour un Alcoolique – © Amo.k Photography 2016

Alexandr Safonov fournit plusieurs textes parmi lesquels Alexandra Petrov extrait deux préférences dont Lunettes pour un alcoolique. Les frontières entre réalité et imaginaire se brouillent dans l’esprit embué du personnage principal. S’il évoque boire en toutes petites quantités, ses dialogues avec des interlocuteurs fantaisistes semblent prouver le contraire. Pour illustrer des textes courts et oniriques, Alexandra Petrov collabore avec une jeune photographe française Lauren Rigaudière. Ses images en noir et blanc traduisent subtilement l’esprit irréel du texte. L’artiste sans frontière aime exposer dans des lieux symboliques des échanges culturels, que ce soit Berlin, Moscou, ou Bordeaux. Ses oeuvres seront accessibles au public à l’occasion de l’exposition itinérante L’autre&moi organisée par l’association Epopure (https://www.facebook.com/epopure/) du 21 juin au 02 juillet à la Galerie l’Inattendue à Paris.

La discussion aboutit si
bien que les deux décident de collaborer à un projet commun.

Les distances sont abolies entre des textes russes traduits et leur mise en ligne pour une découverte élargie au plus grand nombre. Dans une époque de raccourcis troublants sur un pays plus libre qu’il n’y parait, Alexandre Safonov fait parler sa jeunesse pour construire des ponts qu’Alexandra Petrov l’aide à parcourir avec joie. Un lien sera bientôt en ligne pour découvrir un auteur à la carrière ouverte sur le monde.

Date de parution : le 17 mai 2016
Auteur : Alexandr Safonov
Site internet : Alexandra Petrov

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici