Elvis & Nixon ou le match des icônes

Elvis & Nixon
Elvis & Nixon, film de Liza Johnson, Copyright Steve Dietl / Amazon Studios & Bleecker Street

Elvis & Nixon ou le match des icônes

Elvis & Nixon exhume l’invraisemblable requête du King Elvis Presley désireux de rencontrer le président américain Richard Nixon en 1970. Le choc des personnages donne au film une aura quasi surréaliste que seule l’existence d’une photo parvient à rendre crédible. Malgré leur peu de ressemblance respective, le King Michael Shannon et Richard Kevin Spacey personnifient parfaitement les extravagances de protagonistes perchés bien haut.

Chanteur mythique de l’après WWII, Elvis Aaron Presley a été la première superstar mondiale du Rock. Adulé des foules, mystifié de son vivant, sa renommée internationale l’a transformé en ermite reclus, encore humain seulement pour une garde rapprochée éparse. Son souhait de devenir un agent du bureau fédéral des narcotiques n’est qu’une lubie de plus mais présentée si sérieusement que même le Président des Etats-Unis y consent. Personne n’y croit vraiment, Elvis est à l’origine d’une sorte d’hallucination collective, parvenant à faire croire qu’il contribuera à sauver la jeunesse américaine dissolue du danger de la drogue. Mais comme sa renommée peut contribuer à la popularité de Nixon auprès des jeunes, les équipes du président aident à organiser la rencontre. Les intérêts sont bien compris, prestige de l’un, caprice de l’autre, l’argent et la gloire ouvrent toutes les portes…

Nixon reste un vrai personnage shakespearien. Interprété récemment par Frank Langella dans l’excellent Frost/Nixon de Ron Howard ou par Anthony Hopkins dans le Nixon d’Oliver StoneKevin Spacey reprend le rôle avec talent. L’impitoyable Frank Underwood d’House of Cards brouille les pistes, rendant le parallèle entre réalité et fiction d’autant plus flou. Si Nixon est tombé suite aux révélations fracassantes du Watergate, peut-être que le personnage de série connaitra le même sort… qui sait. Elvis est également un vrai héros de roman, perpétuellement invoqué dans le cinéma mondial comme l’a montré récemment l’argentin Ultimo Elvis. Icône populaire inoxydable, Elvis incarne le rêve universel de gloire et de succès. La rencontre entre les deux sommités est un sommet de burlesque. Elvis ne tient compte d’aucune directive, s’amenant le respect du très bougon président peu habitué à autant de désinvolture.

Elvis & Nixon est rythmé par une bande son ahurissante de cuivres et de feeling. Pour invoquer la sommité absolue du cool qu’était Elvis, il fallait bien Hold on I’m coming de Sam & Dave ou Spinning Wheel de Blood, Sweat & Tears. Le film swingue et Michael Shannon se glisse dans les habits du King avec un naturel invraisemblable, rappelant son rôle du manager Kim Fowley dans The Runaways en 2010. Acteur fétiche de Mike Nichols, il prouve une fois de plus ses talents de caméléon., capable de jouer un père perdu, un agent immobilier véreux ou le King avec la même inspiration. Le résultat est avant tout un divertissement plaisant et truculent, aussi plaisant que la portée d’une telle anecdote minuscule mais fascinante peut en procurer. Un vrai film d’été bien plus intelligent que certaines comédies qui pètent les scores au box office dans une autre hallucination collective beaucoup moins passionnante.

Cette rencontre au sommet entre Elvis et Nixon tient toutes ses promesses grâce à deux acteurs suffisamment excentriques pour surjouer avec talent ces deux monstres sacrés. Le film joue entre images publiques et blessures secrètes pour dévoiler des caractères bien plus ambigus qu’imaginés, avec un humour constant et aussi inoxydable que la coiffure du King.

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

 

Elvis & Nixon
Elvis & Nixon

La rencontre improbable et méconnue entre Elvis, la plus grande star de l’époque, et le Président Nixon l’homme le plus puissant du monde. Deux  monuments que tout oppose.
En 1970, Elvis Presley se rend à Washington dans le but de convaincre le président Nixon de le nommer agent fédéral. Se présentant à l’improviste à la Maison Blanche, la rock-star réussit à faire remettre une lettre en mains propres au président pour solliciter un rendez-vous secret. Conseillers de Nixon, Egil “Bud” Krogh et Dwight Chapin expliquent à leur patron qu’une rencontre avec Elvis au cours d’une année électorale peut améliorer son image. Mais Nixon n’est pas d’humeur à donner satisfaction à l’artiste.
C’est sans compter sur la détermination d’Elvis ! Il propose un “contrat” à Krogh et Chapin : il signera un autographe pour la fille de Nixon en échange d’un tête-à-tête avec le président. À la très grande surprise de Nixon et de ses conseillers, l’homme politique et le chanteur se découvrent des affinités. À commencer par leur mépris affiché pour la contreculture …

Sortie : le 20 juillet 2016
Durée : 1h26
Réalisateur : Liza Johnson
Avec : Michael Shannon, Kevin Spacey, Alex Pettyfer
Genre : Comédie, historique, biopic

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Réalisation
Scénario
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

2 COMMENTAIRES

  1. Un vrai film d’été bien plus intelligent que certaines comédies qui pètent les scores au box office : Allez, dis-le tu penses à Camping 3 ? Un désastre !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here