Entre ciel et mer, Ar-Men, L’enfer des enfers (Futuropolis)

Ar-Men
Ar-Men, BD d’Emmanuel Lepage, Editions Futuropolis

Entre ciel et mer, Ar-Men, L’enfer des enfers (Futuropolis)

Ar-Men est le nom du phare le plus mythique de Bretagne. Erigé sur un bout de roche constamment battu par les flots, il empêche les navires de se fracasser et d’allonger la liste des victimes de la mer. Emmanuel Lepage raconte une histoire faite de drames et de légendes dans un récit où l’histoire et le rêve se mélangent tout en délicatesse. Les dessins évocateurs allient la force à des tourments très humains dans 96 pages qui se dévorent avec plaisir.

La légende des hommes

Germain est le gardien du phare d’Ar-Men. Une tempête à peine plus forte qu’habituellement fracasse une vitre et déverse des flots d’eau dans l’escalier en colimaçon, attaquant le crépi pour dévoiler des écrits dissimulés aux yeux de tous. Une lecture entêtante fait découvrir à Germain l’histoire oubliée d’un phare devenu une obsession pour ceux qui l’ont érigé et habité. Emmanuel Lepage inscrit son récit dans les légendes bretonnes millénaires pour aviver une mythologie sans âge. Plus que la solitude, c’est le combat de l’homme contre les éléments qui façonne ces existences pétries de larmes et de souffrances. Le récit rédigé par un Moïzez seul rescapé d’un naufrage ressuscite 14 années qui ont vu le phare se dresser sur la roche, en découragent certains sans que les efforts ne cessent pour achever un ouvrage rendu indispensable pour stopper la longue énumération des navires coulés par le fond. Le phare d’Ar-Men se situe sur le rocher du même nom sur la commune de l’Île-de-Sein, à l’extrémité de la chaussée de Sein, à l’est de l’Atlantique Nord. L’auteur inscrit son récit dans une longue histoire où les hommes ont compté les naufrages jusqu’à surnommer ce bout de roche démoniaque  l’enfer des enfers.

Des dessins renversant de beauté

Le récit ne serait rien sans cette riche palette de couleurs et de lumières qui transforment littéralement chaque page en oeuvre d’art. Le bleu de la mer évolue en fonction du climat et des éléments qui se déchainent sans jamais ou presque se reposer. Le ciel se couvre de nuages blancs ou gris avec toujours cette lumière dans la nuit pour guider les navires. La variété des couleurs s’attache à dépeindre une atmosphère autant tourmentée sur la mer que dans l’esprit du héros. Le gardien de phares raconte son histoire en faisant revivre les héros mythologiques et la vie de Moïzez avec un luxe de détails qui hypnotisent le lecteur et créent une empathie avec un narrateur blessé par la vie. On a peine à imaginer la somme de travail nécessaire pour l’achèvement d’une BD intense de bout en bout, un peu à l’instar de la construction du phare.

La BD d’Emmanuel Lepage impressionne par la somme des connaissances emmagasinées dans ses pages. Le romantisme des dessins fait voyager par delà les âges et les flots avec un récit tout en délicatesse et en déchirement.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

La nouvelle bande dessinée d’Emmanuel Lepage : une plongée fantastique dans le plus mythique des phares, Ar-Men ! Ar-Men est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde. On le surnomme « l’Enfer des enfers ». Mêlant fiction, documentaire et légendes, épopée autant que récit intimiste, Emmanuel Lepage livre un récit de forte intensité. Couleurs somptueuses, images à couper le souffle : Emmanuel Lepage au sommet de son art !

Date de parution : le 16 novembre 2017
Scénariste(s) : Emmanuel Lepage
Dessinateur(s) : Emmanuel Lepage
Genre : Humour
Editeur : Futuropolis
Prix : 21 € (96 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Ar-Men, l'enfer des enfers
Ar-Men, l’enfer des enfers

Ar-Men, l'enfer des enfers
Ar-Men, l’enfer des enfers

Ar-Men, l'enfer des enfers
Ar-Men, l’enfer des enfers

Ar-Men, l'enfer des enfers
Ar-Men, l’enfer des enfers

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here