Eternum, tome 1 : une BD de Christophe Bec et Jaouen (Casterman)

Capture d’écran 2015-04-07 à 18.10.37

Eternum, tome 1

Eternum, tome 1 : Le Sarcophage

Nouvelle série S.-F. scénarisée par Christophe Bec pour le dessinateur Jaouen (Nova) – deux auteurs qui ont notamment travaillé ensemble sur le premier tome de Carthago Adventures – Eternum est le descendant direct des plus grands classiques du genre des années 90 comme Alien.

Date de parution: le 24 juin 2015
Auteur: Christophe Bec (scénario) et Jaouen (dessin)
Editeur: Casterman
Prix: 13,50 € (48 pages)

Résumé de l’éditeur:

2297. L’Homme a envahi et colonisé la majeure partie de notre galaxie.
Aux confins de la Voie Lactée, une équipe d’excavateurs découvre un mystérieux sarcophage enfoui dans les entrailles d’une planète aride.
Sur Terre, les astronomes d’un observatoire d’Amérique du Sud repèrent un mystérieux rayon cosmique, apparu soudainement depuis le Nuage de Magellan, une galaxie mineure en orbite autour de la nôtre.
Peu de temps après, la base lunaire rompt tout contact avec la Terre. Une équipe de scientifiques et de militaires est envoyée sur place, elle découvre un spectacle apocalyptique. Les hommes et femmes se sont entretués.
Le Consortium qui exploite les ressources minières des planètes décide de ramener sur Terre l’étrange sarcophage afin de l’étudier et d’en percer les secrets.
Que renferme-t-il ? Est-ce un vestige d’une civilisation extraterrestre ?

Eternum, tome 1

Notre avis sur la BD :

Un scénario qui n’est pas sans rappeler Le Huitième Passager (…).

Le Sarcophage nous introduit dans un univers spatial glacial conquis par l’homme colonisateur. Un jour, des explorateurs font la découverte d’un objet non identifié sur la lune et décident de l’embarquer à leur bord pour le faire examiner. Mais ce Sarcophage venu d’ailleurs va rendre l’équipage totalement fou. On ne retrouvera que des corps et le fameux alien encore hermétique à l’homme… mais plus pour longtemps. Un scénario qui n’est pas sans rappeler Le Huitième Passager mais qui est très bien écrit et réalisé. On se fait vraiment plaisir en parcourant ces planches au graphisme léché.

Car le dessin de Jaouen est très inspiré, mettant en scène des machines et combinaisons futuristes dans une atmosphère sombre, voire lugubre. Un trait fin et habile qui créé l’illusion du réel.

Eternum est bien un récit de pure S.-F. comme on les affectionne. Peut-être un futur grand classique. Une série en tout cas à suivre !

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here