Etincelante exposition Amadeo de Souza Cardoso au Grand Palais

Amadeo de souza cardoso

Etincelante exposition Amadeo de Souza Cardoso au Grand Palais

Le Grand Palais expose le peintre portugais Amadeo de Souza Cardoso jusqu’au 18 juillet 2016. Artiste mal connu à la postérité discrète, Amadeo a pourtant participé à l’éclosion des mouvements picturaux les plus révolutionnaires de l’aube du XXe siècle. C’est un passionnant parcours qui lève le voile sur une oeuvre chamarrée et étourdissante.

Au milieu des comètes Modigliani, Braque, Delaunay ou Brancusi, la météorite Amadeo a tout autant brillé de mille feux avant de se perdre dans la galaxie. Considérer le peintre portugais comme un maitre de l’art moderne est loin d’être scandaleux après la visite proposée par le Grand Palais. C’est une oeuvre enivrante qui s’impose par sa variété jubilatoire. Artiste parti très tôt à l’âge de 31 ans au dénouement de la première guerre mondiale, il est emporté par la pandémie dévastatrice de grippe espagnole. Issu d’une famille portugaise traditionnelle de la bourgeoisie rurale, c’est à Paris qu’il se révèle entre 1906 et 1914. Il rompt avec le classicisme ancien et se range du côté de la rupture. Il côtoie les artistes les plus iconoclastes du temps et s’expose dans les évènements les plus avant-gardistes.

Son oeuvre débute sur des tonalités rappelant Gauguin avant de s’envoler vers un cubisme décomplexé dans les traces de Delaunay ou Braque. Originaire d’un petit village, il a conservé cet indéfectible attrait pour la nature, les montagnes et la chasse. Ses lapins et ses lévriers sont ses oeuvres les plus emblématiques. Amoureux de Lucie, il la peint sous toutes les coutures, exprimant sa passion dans ses innombrables représentations. L’univers d’Amadeo est divers et offre un voyage dans une oeuvre passionnante. Pas moins de 300 oeuvres rendent compte de la prodigalité d’un artiste qui a multiplié les techniques. Peintures, dessins, gravures, photographies et sculptures ont pavé les 10 ans d’une carrière éclair qui a mené l’artiste du Portugal à Paris en passant par la Bretagne.

Loin d’être un nom aussi évident ou voyant que Picasso ou Warhol, Amadeo de Souza Cardoso vaut plus qu’un simple déplacement. Décrit par le critique américain Robert Loescher comme “l’un des secrets les mieux gardés du début de l’art moderne”, Amadeo a produit une oeuvre flamboyante à découvrir absolument au Grand Palais.

Dates : Jusqu’au 18 juillet 2016
Lieu : Grand Palais
Entrée : 13 €

Note
Richesse de l'exposition
Plaisir de la visite
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here