Etre beau, un très beau livre sur la différence (Stock)

Frédérique Deghelt et Astrid Di Crollazanza
® Alessandro Mosalini pHOTO

Etre beau, un très beau livre sur la différence (Stock)

Frédérique Deghelt et Astrid Di Crollazanza ont réalisé ensemble un très beau livre, beau par sa couverture, par sa qualité et surtout par son contenu, écriture et photos. Un livre hors du commun.

Ce livre a mis trois ans à voir le jour. Et durant ces trois années, les auteurs ont fait de très belles rencontres, qui sont toutes dans ce livre, Etre beau.

Frédérique Deghelt a un enfant différent, Jim. Jim n’a que onze ans mais il sait qu’il n’est pas « normal ». A cause du regard des autres. Du coup, sa maman a voulu lui donner la parole et montrer aussi le regard de dix huit personnes qui sont plus riches que les « normaux ». Dix-huit vies, dix-huit portraits, tous singuliers, tous étonnants, tous plein de vie. Et quelles merveilles, ces dix-huit rencontres !

Car Etre beau, c’est être soi, dit l’auteure. Il leur manque à chacun quelque chose, mais ils ont tous aussi quelque chose en plus que nous, « normaux », n’avons pas. Ils ont développé des qualités ou des dons incroyables. Grâce à leur handicap. Nicolas fabrique des prothèses pour les autres, Violette, de petite taille, est chanteuse lyrique, Laetitia est aveugle, monte à cheval et fait du saut d’obstacles, tout en étant journaliste des sports à la Radio. Frédéric, suite à une piqure qui a provoqué une énorme infection dans son corps, se retrouve amputé des quatre membres. Ce qui ne l’empêche pas de risquer sa vie sur un circuit ! ” Il n’efface pas le passé, il le surpasse “. (p.104)

Tanguy, en fauteuil, est champion de tir à la carabine, tout en étant entrepreneur. « Il s’étonne qu’on puisse régulièrement lui dire : « Bon courage » […] (p.54)

[…] “je suis fière de moi et j’ai confiance en ce que je suis. Je veux que les gens sachent que le visage n’est pas ce qui te rend beau, c’est ton cœur” dit une femme défigurée à l’acide.(p.172)

On devrait tous lire ce livre, si beau et répondre à la question écrite par l’auteur :

De qui dépendra une nouvelle ère où l’on dira à un handicapé : « Ah, tu as un handicap, et alors, tu as développé quels pouvoirs ? » (p.170)

Etre beau nous offre une autre approche du handicap, une autre approche de ces personnes, de ces vies tout à fait admirables et d’une richesse incroyable ! Un très bel hommage à la Vie, tout simplement. Et écrit et photographié avec le cœur ! Le coup de coeur de Publik’Art !

Etre beau sera bientôt : Une expo photo avec des moments musicaux. Un film. Un spectacle mêlant lecture d’extraits, musique, chant lyrique et chorégraphie (première date à l’Arsenal de Metz en 2019).

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Pendant trois ans, Frédérique Deghelt, écrivain, et Astrid di Crollalanza, photographe, ont donné image et parole à ceux qui ne sont généralement pas représentables, pas audibles, et que nous appelons « handicapés », sans jamais donner à ce mot une autre définition que celle d’un manque.

Être beau, ce sont dix-huit portraits croqués par Frédérique Deghelt, qui est mère d’un enfant différent. Elle a rencontré des gens de tous âges, tous milieux, toutes professions, qui ont pour point commun de ne pas être dans la « norme ». Elle partage avec nous une réflexion engagée sur l’image de soi et la place de l’Autre dans notre société. Quel miroir nous tendent ces corps brisés ou infirmes, qui sont aussi des corps réparés, transcendés ? Quels sont leurs pouvoirs, physiques et symboliques ? Qu’ont-ils à nous apprendre ?

Être beau, ce sont dix-huit séances de pose où chaque personne photographiée a choisi son univers, son décor, pour se présenter comme elle le souhaitait. Un corps-à-corps avec notre condition humaine… Parce qu’être beau, c’est être soi.

Date de parution : le 3 octobre 2018
Auteur : Frédérique Deghelt et Astrid Di Crollazanza
Editeur : Stock
Prix : 20,99 € (192 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture et des photos
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here