Exposition L’atelier en plein air – Les impressionnistes en Normandie au Musée Jacquemart André

L'Atelier en plein air - Les Impressionnistes en Normandie

Exposition L’atelier en plein air – Les impressionnistes en Normandie au Musée Jacquemart André

Le Musée Jaquemart André invite à un voyage dans le temps avec la foisonnante exposition L’Atelier en plein air – Les impressionnistes en Normandie. Toiles de maitre et commentaires instructifs éclairent le visiteur dans une balade où sensations et émotions se mêlent dans une harmonie immémoriale.

Les débuts de l’Impressionnisme sont généralement datés aux alentours des années 1860. Le tableau Impressions Soleil Levant de Claude Monet marque la naissance officielle d’un mouvement pictural qui allait faire rentrer la peinture dans une nouvelle ère. L’Atelier en plein air – Les impressionnistes en Normandie brise les tabous en révisant les idées reçues. L’exposition débute avec un jeu de miroir entre peintures anglaise et française dès les années 1820. La fin de l’épopée napoléonienne favorise les échanges et les voyages transmanches avec des influences croissantes. Turner, Delacroix, Géricault, Bonnington et d’autres sont peut être à la base d’un chambardement que Monet clôturera avec éclat en peignant les nymphéas de son jardin japonais de Giverny. Les premières pièces de l’exposition invitent au changement de perspective et à la prise de recul. Pas de toiles impressionnantes mais un assemblage éclairant de précurseurs de l’Impressionnisme.

Des salles entières finissent de convaincre de l’apport essentiel du rail. En mettant la Normandie à moins de 3 heures de Paris, le train modifie à jamais le regard des peintres sur les paysages éternels de la Normandie. Et la liste des peintres donne le vertige. Monet, Pissarro, Morisot, Boudin, Degas, Renoir, Caillebotte, Gauguin, c’est un pan entier de la culture universelle qui s’épanouit devant les yeux de spectateurs ébahis. Comme souvent, c’est l’association de facteurs variés qui explique la révolution culturelle de l’Impressionnisme. Tandis que la bourgeoisie parisienne lance la mode des bains de mer, les peintres posent leurs chevalets et les paysages de la Normandie mélangent terre, mer et air. Les nuages se mélangent aux galets, la porte d’Etretat s’élève majestueusement, les paysages sont variés et oniriques. Le port de Trouville et le centre de Rouen donnent une dimension urbaine à des paysages toujours différents selon l’heure du jour et la luminosité.

Des fins d’époque brisent la barrière temporelle ente 19e siècle et maintenant. Des images couleur avivent une impressionnante proximité avec ces baigneurs aux combinaisons comiques. L’Impressionnisme abolit les barrières temporelles à l’aide de la couleur. Les plaisanciers de l’ancien temps n’ont que peu de différences avec les vacanciers d’aujourd’hui. La peinture immobile le suggérait, l’image mobile achève de convaincre. L’Impressionnisme est d’une impressionnante modernité et a fait rentrer le regard des hommes dans la modernité. Ce n’est pas cette exposition qui dira le contraire !

Dates : Du 18 mars au 25 juillet 2016
Lieu : Musée Jacquemart André
Entrée : 12 €

Note
Richesses des oeuvres
Plaisir de la visite
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here