Exposition L’ironie à l’oeuvre de Paul Klee au Centre Pompidou

Paul Klee, L'ironie à l'oeuvre, Centre Pompidou
Paul Klee, L’ironie à l’oeuvre, Centre Pompidou

Une exposition Paul Klee inspirante au Centre Pompidou

Le peintre allemand Paul Klee est à l’honneur du Centre Pompidou dans l’exposition L’ironie à l’oeuvre. Connu pour ses petits carrés accumulés sur des toiles aux formats réduits, Klee a fait bien plus que cela et s’est inscrit dans des courants artistiques variés pour une oeuvre foisonnante que le Centre Pompidou expose avec audace et raffinement.

Artiste majeur de l’art pictural de la première moitié du XXe siècle, Paul Klee a laissé une oeuvre pléthorique à la croisée des courants et des influences. Le parcours de l’exposition éclaire les visiteurs dans un défilé de détails éclairants et d’épisodes marquants. Le gout de Klee pour les découpages et réagencements de peintures qu’il optimise dans des visions esthétiques puissantes, la dérision de son oeuvre pour les règles bourgeoises étriquées, l’adhésion au courant industriel du Bauhaus pour une nouvelle construction de l’avenir, Klee s’est positionné dans les révolutions esthétiques les plus marquantes des années 1910 à 1930. L’exposition débute avec des caricatures satiriques avant d’évoluer vers une nouvelle vision du monde. C’est un voyage à Tanger en 1914 qui fait naitre en lui cette appétence pour un minimalisme qui ira en grandissant. Une maladie incurable et handicapante explique ainsi l’épure extrême des oeuvres de sa fin de vie.

Au détour de peintures réagencées, une vidéo particulièrement saisissante fait un tour d’horizon instructif des évolutions esthétiques de Paul Klee. Si les oeuvres contemporaines de la visite à Tanger sont absentes, elles sont expliquées par le menu avec un luxe de détails. 26 minutes de vidéo en disent autant d’une bonne heure de pérégrination dans les travées de l’exposition. Et quand une section fait le parallèle avec son contemporain Picasso, il évident que, comme en science, les grands inventeurs font les mêmes découvertes au même moment, même à des endroits différents. L’impressionnisme, le pointillisme, le cubisme et l’art moderne ont mené ces deux grands génies à des représentations picturales innovantes. Les photos de l’artiste confrontent l’évolution physique de l’artiste avec son oeuvre. D’abord déterminé, ses traits se font plus apaisés tandis que l’assurante d’avoir mené son oeuvre a bien lui apporte une sorte de paix intérieure.

Le Centre Pompidou est le haut lieu des expositions d’art moderne de la capitale. KandinskyLucian Freud ou Robert Delaunay ont eu les honneurs de flamboyantes expositions qui ne cessent de faire réfléchir sur notre vision du monde. Après une récente exposition outre manche à la Tate ModernPaul Klee ne cesse de s’imposer dans l’imaginaire collectif. Ce n’est pas cet évènement qui amoindrira sa portée dans l’histoire de l’art.

Dates : du 6 avril au 1er out 2016
Lieu : Centre Pompidou
Entrée : 14 €

Note
Richesse de l'exposition
Plaisir de la visite
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here