Le contexte sanitaire actuel empêche l’ouverture de l’exposition Peintres femmes, 1780-1830. Naissance d’un combat,
initialement prévue au Musée du Luxembourg du 3 mars au 4 juillet 2021. Mais pour ne pas se laisser abattre, la Réunion des musées nationaux– Grand Palais met en ligne le 8 avril 2021 des visites virtuelles afin de permettre au public de profiter malgré tout de l’exposition en attendant son ouverture.

Les femmes peintres à l’honneur

  • L’exposition propose un parcours d’un demi-siècle entre 1780 et 1830, depuis les années pré-révolutionnaires jusqu’à la Restauration. L’exposition Peintres femmes 1780-1830. Naissance d’un combat se compose de 70 oeuvres provenant de collections publiques et privées françaises et internationales. Tout son intérêt tient à la féminisation de l’espace des beaux-arts à cette époque. Entre le siècle des Lumières et le XIXe siècle du Romantisme jusqu’à l’Impressionnisme, les peintres femmes gagnent en visibilité, depuis la réception à l’Académie royale de peinture d’Elisabeth Vigée-Lebrun et Adélaïde Labille-Guiard en 1783, d’autres noms montrent la place grandissante des femmes dans l’art pictural: Marie-Guillemine Benoît, Angélique Mongez, Marguerite Gérard ou bien encore Constance Mayer. L’absence de « grandes » femmes artistes s’explique notamment par la notion d’empêchement suite à l’interdiction faite aux femmes de pratiquer le nu et donc la peinture d’histoire, avec un niveau moindre de formation et un numerus clausus à l’académie royale, sans oublier la vocation matrimoniale, maternelle et domestique que leur attribuent les critères de genre à l’époque. L’art entre 1780 et 1830 dévoile les importantes mutations de l’art qui se confirmeront dans la suite du XIXe siècle.

Modalités des visites

  • Une visite virtuelle autonome avec audioguide est possible où le visiteur circule à son rythme, de salle en salle, à travers près de 70 œuvres dont 25 œuvres bénéficiant de contenus audioguide. Chacune de ces œuvres comprend une œuvre en HD ainsi que le commentaire de l’audioguide en audio et en texte.

  • Il y a aussi 11 autres œuvres sur lesquelles il est possible d’ouvrir une image en HD. L’affichage en haute définition de cette sélection d’œuvres permet également de zoomer en profondeur et d’en apprécier la subtilité. Le lien acheté par le visiteur vers la visite est unique et nécessite un mot de passe valable pendant une semaine du mercredi au mardi suivant.
  • Il y a aussi une offre couplée avec visio-conférence et visite virtuelle autonome.

  • La visio-conférence, sous forme de conférence en ligne permet d’explorer un ensemble de tirages d’œuvres de l’exposition accompagnés d’un conférencier. Les séances se déroulent en direct. Elles durent 1 heure et comprennent un temps d’échange via le chat.
    Un lien vers la visite virtuelle autonome, visible pendant 7 jours, accompagne la visio-conférence.
  • Pour la visite virtuelle est utilisée une technologie de pointe basée sur de multiples prises de vues photographiques à 360° et des relevés lasers. Explor Visit (spécialiste des visites virtuelles 3D et des visites guidées à distance) a réalisé la captation de l’exposition Peintres femmes, 1780-1830. Naissance d’un combat en très haute définition. Le modèle 3D ainsi constitué offre au visiteur un sentiment d’immersion dans les espaces scénographiques et lui permet de s’approcher au plus près des œuvres exposées. La visite virtuelle autonome est disponible sur réservation dès le 8 avril dans le programme en ligne du site grandpalais.fr.
  • Tarifs à partir du 8 avril 2021
    5 € la visite autonome avec audioguide
    9 € la visite guidée avec un conférencier de la Rmn – GP (tarif réduit pour les Sésames 5€)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici