Les Fantômes de Ermo, tome 1 (Editions La Boîte à Bulles), une BD qui se dévore

Les Fantômes de Ermo
Les Fantômes de lmormo, dessin et scénario de Bruno Loth, Editions La Boîte à Bulles

Les Fantômes de Ermo, tome 1 (Editions La Boîte à Bulles), une BD qui se dévore

Bruno Loth raconte la guerre d’Espagne en 1936 avec des personnages de fiction qui traversent la grande histoire et cotoient les figures marquantes de la lutte anarchiste contre les nationalistes de Franco. En dotant le jeune Ermo de pouvoirs fantastiques, l’auteur introduit un peu de magie dans le récit tragique d’un combat inégal entre l’utopie communiste et la froideur fasciste. Le dessin de Bruno Loth rappelle les premières oeuvres d’Enki Bilal et font écho aux précédentes bandes dessinées du dessinateur scénariste Mémoires d’un ouvrier et John Bost un précurseur, avec toujours ce ton humaniste et bienveillant si révélateur.

Un garçon pas comme les autres

Ermo est un orphelin qui rappellera à beaucoup le dessin animé Rémi sans famille. Débrouillard et futé, il jouit d’un pouvoir particulier qui le rend si spécial. En choisissant de suivre une caravane d’artistes, ils le mèneront au plus près de l’actualité de 1936 en Espagne. La lutte pour le pouvoir oppose anarchistes et nationalistes commence à faire rage et Ermo va rencontrer certaines des figures de la lutte dans un récit qui accumule les péripéties. Personnages héroïques et crapules se côtoient avec un manichéisme qui montre la très forte affinité du dessinateur scénariste avec l’humanisme exacerbé des idées anarchistes décrites dans le récit. Les 160 pages de la bande dessinée se suivent comme une aventure extraordinaire d’un enfant pris dans le torrent de l’histoire. Sa place perd peu à peu en importance pour laisser au premier plan le combat de ceux qui rêvaient à un monde meilleur mais que la dure réalité fasciste allaient vite rattraper. L’incursion de la magie donne des airs de conte à une histoire pourtant très proche de la réalité. Les traits du dessinateur marient détails, précisions et grotesque dans une sarabande de références.

Le récit des aventures d’Ermo se lit avidement que le volume est avalé très rapidement. Heureusement, un tome 2 est prévu et permettra de retrouver notre jeune héros au coeur de la tragédie espagnole.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

Orphelin des rues rêvant d’aventures et d’horizons lointains, Ermo rejoint, à l’été 1936, la troupe du magicien Sidi Oadin qui parcourt l’Espagne en roulotte. Le jeune garçon ne se doute pas que ce voyage s’avèrera plus mouvementé et dangereux que prévu car le pays bascule peu à peu dans la guerre civile. À peine arrivés dans une première ville en Andalousie, Ermo et ses compagnons se retrouvent confrontés à la montée en puissance du fascisme qui cherche à renverser le pouvoir en place. Il faudra à Ermo du courage, de l’inventivité et l’aide – effective ou fantasmée ? – de ses défunts parents pour tirer la troupe de ce mauvais pas. Malgré tout, l’Histoire s’est mise en marche avec ses sanglants dégâts collatéraux. Bien vite, le petit groupe rejoint les factions anarchistes et la colonne du célèbre Durruti pour défendre la cause du peuple espagnol. Ainsi, de Barcelone à Saragosse, hommes et femmes espagnols s’entraident et résistent tant bien que mal, tandis que le jeune Ermo tente de conserver son innocence… Un album qui offre un regard éclairé sur la Guerre Civile espagnole – en particulier sur le rôle joué par les anarchistes, et qui est aussi un récit initiatique universel, au discours profondément humaniste.

Date de parution : Août 2017
Scénariste(s) : Bruno Loth
Dessinateur(s) : Bruno Loth
Genre : Historique

Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 25 € (160 pages)
Acheter sur : Amazon BDFugue

Les Fantômes de Ermo
Les Fantômes de Ermo

Les Fantômes de Ermo
Les Fantômes de Ermo

Les Fantômes de Ermo
Les Fantômes de Ermo

Les Fantômes de Ermo
Les Fantômes de Ermo

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here