Les fantômes de Ermo, Volume 2 (La Boîte à Bulles)

Les fantômes de Ermo Volume 2
Les fantômes de Ermo Volume 2, dessine t scénario de Bruno Loth , éditions La Boîte à Bulles)

Les fantômes de Ermo, Volume 2 (La Boîte à Bulles)

Le dessinateur et scénariste Bruno Loth reprend le fil de la guerre d’Espagne sous le prisme d’un petit garçon aux dons particuliers. Le jeune Ermo n’est plus totalement au coeur de l’intrigue et le lecteur suit surtout la passionnante évocation d’un conflit majeur du XXe siècle avec un foisonnement de détails et des héros plus adultes qui se confrontent à des manoeuvres politiciennes bien éloignées de leurs idéaux de justice et d’égalité. Quand le papillon du rêve communautaire se retrouve face au parpaing inexorable du fascisme, le dénouement est forcément tragique…

Une fiction très réaliste

Ermo est maintenant accompagné d’une foule de personnages, en tout cas ceux rescapés du premier volume, car la machine fasciste allonge la liste des disparus autant que des victimes collatérales. Sidi le magicien, la belle Luz et le costaud Lécha se trouvent au centre d’un moment décisif de la guerre d’Espagne en 1936. L’espoir prévaut, les mouvements du côté de la République s’unissent pour faire front aux forces fascistes. Mais les premiers craquements dans l’alliance entre communistes, anarchistes et républicains désunissent la belle machine utopiste. Si les Brigades internationales fournissent des troupes, l’allié soviétique joue de son ambiguité et rechigne à les approvisionner en armes, cartouches et matériel. Le volume 2 des Fantômes d’Ermo est une belle leçon de réalisme politique qui démontre dans une ambiance belle et généreuse la trahison des idéaux d’un peuple résolu à ne pas subir le joug fasciste. Ermo voit moins apparaître le fantôme de ses parents, il grandit inexorablement… Il côtoie surtout d’autres jeunes enfants qui veulent jouer à la guerre pour imiter les adultes. De quoi perdre son âme d’enfant et grandir bien trop vite, comme dans beaucoup d’autres pays où la guerre a eu, a ou aura lieu, hélas. Le dessin de Bruno Loth donne des accents autant réalistes que picaresques à un scénario collé à la grande histoire, forcément dramatique.

Une BD qui se lit comme un roman d’aventures, destiné autant aux enfants qu’aux plus grands qui donneront chacun une signification différente à cette histoire de combat et d’espoir.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

De retour du front d’Aragon, Sidi, Luz et Ermo découvrent Barcelone dévastée par la Guerre. Les réfugiés affluent, la solidarité s’organise pour faire face à la montée toujours plus forte du fascisme. Confronté à la mort, et à la trahison, Ermo perd peu à peu son innocence, d’autant que la présence rassurante de ses – défunts – parents semble s’estomper progressivement. Entre Barcelone et Madrid, femmes et enfants se joignent à la résistance républicaine. Malgré les bombardements et les incendies, l’insurrection madrilène est telle, que les forces nationalistes ne suffisent pas, mais la guerre est longue et n’épargne personne. Madrid a résisté, le fascisme n’est pas passé, mais malheureusement la guerre ne fait que commencer…

Date de parution : le 15 novembre 2017
Scénariste(s) : Bruno Loth
Dessinateur(s) : Bruno Loth
Genre : Historique
Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 14,95 € (96 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here