Féline, pièce poétique mais obscure à l’Aktéon Théâtre

Féline

Féline, pièce poétique mais obscure à l’Aktéon Théâtre

Féline à l’Aktéon Théâtre met en scènes trois femmes. Elles se livrent et se mettent à nu. Leurs pensées secrètes sont dévoilées dans des confessions poétiques et débridées. Elles parlent d’elles, de leurs rêves et de leurs angoisses. Les monologues croisés interpellent mais pêchent par un excès d’obscurité nébuleuse.

Leur hermétisme interroge tant sur le fond que sur la forme

Féline fait cohabiter poésie et surréalisme dans une ambiance pesante et troublante. La mise en scène minimaliste privilégie le jeu d’actrices mises à nues mais non point dénudées. Les confidences invoquent petits moments du quotidien et obsessions intimes. Les 3 personnages semblent incarner différentes faces d’une même réalité, cette femme complexe et à jamais insatisfaite. La pudeur le dispute aux aveux délurés. Le fond de la scène cache un personnage mystérieux sous d’épais draps froissés, comme une bête tapie dans l’ombre qui agrippe les corps pour assouvir son insatiable appétit.

Des considérations existentielles s’égrènent au fur et à mesure de changements d’accoutrements symboliques. Mais si les apartés enchainent de belles pensées poétiques, leur hermétisme interroge tant sur le fond que sur la forme. Les femmes sont complexes et semblent se compliquer inutilement la vie. Tant de proximité avec les personnages interroge sur leur vie, leur quotidien, leur travail ou leur enfance. Tant de sujets non abordés et laissés de côté. Le réalisme n’est abordé que par le petit bout de la lorgnette et l’onirisme est ostensiblement privilégié, au risque de perdre quelques spectateurs en route…

SYNOPSIS ET INFOS

Féline, c’est cet appétit insatiable, urgent. C’est cette envie d’y croire et d’y croire toujours. Féline, c’est se dire qu’on est l’héroïne de sa propre histoire. Féline, c’est cette angoisse aussi. Féline, c’est le chemin de trois femmes exaltées : Blanche, Lou et Pomme qui révèlent avec poésie, sensibilité et insolence des pensées inavouables, le cœur de leur intimité…

Féline c’est oser se livrer pour se dépasser mais c’est aussi le jeu sans filet de ce trio face à un personnage énigmatique : un homme zébré qui jubile en les écoutant et les pousse à devenir une seule et même FEMME FÉLINE. La pièce oscille entre confidences troublantes, dialogues quotidiens et surréalisme, elle exalte le mystère et le fantastique du puissant vertige de l’impact amoureux. Poussée par le désir, la femme qui se sent chatte, oiseau, dinde, tigre, entraine avec sincérité et dérision le spectateur dans un voyage où les sensations en sont le paysage.

Dates : Du 19 dévier au 19 Mars 2016
Lieu : Aktéon Théâtre (Paris)
Metteur en scène : Mathieu Farhi
Avec : Marie-Emilie Michel en alternance avec Delphine Alexandre, Christelle Beausire, Laura Mokaiesh, Sébastien Martin

Note
Originalité
Scénographie
Mise en scène
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here