Fin de série pour les Pirates des Caraïbes?

Pirate des Caraïbes 5
Pirate des Caraïbes 5, Film de Joachim Rønning et Espen Sandberg, Copyright The Walt Disney Company France

Fin de série pour les Pirates des Caraïbes?

Le pirate Jack Sparrow est de retour pour de nouvelles aventures, échappant à la guillotine,  à l’étripage et au saucissonage sans presque jamais quitter son air ahuri devenu si mythique. Insubmersible et irrésistible, il anime un cinquième épisode inconséquent et tout entier tournée vers le divertissement. Les forbans des mers du Sud mélangent têtes connues et guests stars portées par un Javier Bardem en flamboyant méchant de pacotille. L’ambiance est au blockbuster, les fans du moineau se régaleront, certains plus sceptiques estimeront que la farce n’a que trop duré. L’originalité n’est plus de mise, reste juste l’émerveillement d’un monde fantaisiste dénué de tout réalisme.

L’éternel retour d’un personnage devenu culte

L’histoire est connue, l’embauche par Disney de Johnny Depp dans le rôle de Jack Sparrow était tout sauf une évidence. 5 succès mondiaux très fructueux plus tard, il n’est plus temps de se questionner sur ce choix devenu gagnant. Les effets spéciaux et les scènes d’action trépidantes sont les deux autres ingrédients de choix pour animer les débats entre un anti-héros malin comme un singe et des adversaires immanquablement assoiffés de vengeance. Le sérieux est totalement absent pour laisser place à des farces drolatiques qui se répètent épisodes après épisodes. Au bout du 5e, est-il encore possible de s’enthousiasmer devant des aventures en pilotage automatique et sans plus trop de surprises? La controverse fait rage entre admirateurs et contempteurs de flibustiers transformés en manne financière très rentable. Avec un 5e opus certainement destiné à s’inscrire comme le dernier de la série, il est difficile de faire la fine bouche. Les moments de bravoure agrémentent l’intrigue dans un rythme trépidant qui raviront petits et grands, inutile de chercher une quelconque nouveauté révolutionnaire.

La retraite est en vue

Aux côtés du héros perpétuellement saoul, Brenton Thwaites et Kaya Scodelario forment le duo glamour de circonstances, totalement dans les clous pour de telles aventures. Geoffrey RushKevin McNally et Stephen Graham sont de retour et font le lien avec les épisodes précédents dans des rôles bien connus. Quelques guets stars font des apparitions remarquées, telles Golshifteh Farahani en sorcière dégarnie ou Paul McCartney en oncle pirate débonnaire. L’apparition la plus remarquée se situe à la toute fin avec une réunion surprise qui boucle la boucle. Le lien avec le tout premier opus de 2003 ravira les nostalgiques, retrouverons-nous Jack Sparrow et ses acolytes dans un 6e épisode? L’épuisement guette sévèrement, il est peut être temps de remiser les tricornes au placard de peur d’épuiser les patiences pour de bon. Les meilleures blagues étant souvent les plus courtes, il est fort probable que les producteurs réfléchiront à deux fois avant de faire appel à nouveau à un acteur dont les rumeurs rapportent d’incessants écarts de conduite alcoolisés. Ce 5e épisode se tient finalement pas si mal, inutile de chercher la petite bête plus longtemps pour l’épisode de trop.

La vengeance de Salazar contient les ingrédients habituels, de ceux qui font raviront les aficionados et ennuieront les chercheurs d’originalité. Le blockbuster est assumé, ces Pirates des Caraïbes nous auront quand même fait passer de bons moments durant toutes ces années.

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]
Pirate des Caraïbes 5
Pirate des Caraïbes 5

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

Sortie : le 24 mai 2017
Durée : 2h09
Réalisateur :  Joachim Rønning, Espen Sandberg
Avec : Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites
Genre : Aventure, Fantastique, Action

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

r

Note
Originalité
Réalisation
Mise en scène
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here