Free Fight, Devils x Devil : un manga de Tetsuya Saruwatari (Tonkam)

Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50Free fight DevilsX Devil JAK (127x182)_dos 14.indd

Free Fight, Devils x Devil, de Tetsuya Saruwatari

Dernier épisode de la série culte Free Fight, Devils x Devil est un recueil d’histoires courtes de l’univers de Tetsuya Saruwatari. Une façon originale de nous replonger dans l’oeuvre de l’artiste, dans un univers “futuriste alternatif”.

Date de sortie : 14 janvier 2015
Auteur : Tetsuya Saruwatari (scénario et dessin)
Editions : Tonkam
Prix : 9,35 € (224 pages) 

___________________________________

Résumé de l’éditeur :

L’extinction de l’humanité ne fut pas causée par un cataclysme ou un conflit nucléaire mais par un virus tueur nommé “h4q1”. Les populations fuyant les risques de contamination ne firent que propager l’infection à l’ensemble du globe. À la place des hommes, il y a aujourd’hui des créatures hybrides nommées les Nhm, des bêtes sauvages féroces qui mangent en permanence. Au milieu de ce chaos Kyru, l’oncle de Kibo, héritier du Nadashinkagé. Son seul but aujourd’hui est de sauver les œuvres d’art afin que des générations futures les retrouvent. Le musée du Louvre est devenu sa priorité contre les Nhm qui détruisent tout sur leur passage

___________________________________

Le point sur l’épisode :

Que ce soit Kiryu, Tenshin, Suzuki ou encore Seiko, de nombreux personnages combattants de l’extrême viennent nous faire leur démonstration dans ce dernier épisode de Free fight origins. L’auteur se sert ingénieusement de ces histoires apocalyptiques pour nous faire voyager à travers des lieux très différents. De Paris à Hawaï, le dépaysement est garanti. Les mini-scénarios développés sont plutôt variés, et offrent de belles scènes de combat, avec des monstres démoniaques dans tous les coins ou presque. On retrouve vraiment l’esprit de Free Fight, à travers des récits plutôt agréables à lire.

Le dessin bénéficie pour sa part du même trait fin et énergique du mangaka, qui s’applique à rendre ses planches toujours très spectaculaires. Les décors sont également soignés : l’artiste nous fait voyager dans les grandes métropoles avec un réussite !

Bref, ce Free Fight, Devils x Devil est un condensé de divertissements musclés !

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here